Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 01:52


Règles et signification de zakat al-fitr

 zakat.jpg

Question

Que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction.

Puissiez-vous passer un mois de Ramadan heureux et béni. La fin de ce mois approche. J’ai entendu dire que le jeûne du musulman n’était pas accepté s’il n’avait pas payé l’aumône de la rupture du jeûne (zakat al-fitr). Pouvez-vous nous éclairer au sujet des règles et de la signification de cette aumône ?

Réponse du Docteur Muzammil Siddîqî

 La zakat al-fitr est une aumône spécifique redevable au mois de Ramadan. Cette aumône peut être donnée à tout moment pendant le mois sacré et jusqu’à la prière de la Fête de Rupture du jeûne (`îd al-fitr). C’est la raison pour laquelle elle est appelée « aumône de rupture du jeûne ». Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a ordonné aux musulmans de payer cette aumône durant le mois de Ramadan.


Pourquoi la donner ?
acilan_gul.gif

Les savants ont donné plusieurs raisons quant au caractère obligatoire de cette aumône. Certains affirment qu’elle constitue une aide pour les pauvres et les nécessiteux. Elle permet de prendre en charge leurs besoins pendant le mois de Ramadan et de leur donner les moyens de célébrer dignement la Fête en compagnie des autres musulmans.

D’autres affirment que cette aumône a pour but d’expier les erreurs ou mauvais agissements qui ont été commis durant ce mois sacré. Ibn `Abbâs (Radia Allah ‘anh) a dit : « Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a institué l’aumône de rupture du jeûne pour que les jeûneurs puissent être purifiés de leurs péchés et afin de couvrir les besoins des pauvres en nourriture, vêtements, etc. Ainsi, la charité versée avant la prière de la Fête est la véritable aumône de rupture du jeûne mais s’il la retarde et la verse par la suite, il s’agira alors d’une aumône ordinaire. » [Rapporté par Abû Dâwûd et Ibn Mâjah]

 

Qui doit la donner ?acilan_gul.gif

 

L’aumône de rupture du jeûne incombe à tout musulman (capable), homme ou femme. Le chef de famille doit payer pour lui-même, pour son épouse, pour ses enfants et même pour ses serviteurs. Le montant de l’aumône de rupture du jeûne a été fixé par le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam). Il équivaut à trois kilos de blé, de farine, d’orge, de dattes ou de raisins. Certains juristes ont également permis de verser de l’argent en liquide pour nourrir les pauvres et les nécessiteux. Le chef de famille doit verser ce montant pour chaque membre dépendant de lui, homme ou femme, adulte ou enfant.

 
Quand la donner ?acilan_gul.gif

Cette charité peut être donnée à tout moment pendant le mois de Ramadan, mais avant la prière de la Fête.


A qui la donner ?
acilan_gul.gif

L’aumône doit être versée aux pauvres et aux nécessiteux. Il est également possible de verser l’argent à des organisations caritatives islamiques qui se chargent de collecter des fonds. Ces organisations distribuent ensuite les fonds le plus tôt possible afin de pouvoir subvenir à temps aux besoins de ceux qui sont en droit d’en bénéficier.

Source : islamophile.org

Partager cet article

Repost 0
Published by nadia - dans SPIRITUALITE

Articles Récents