Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 03:20


Les Secrets et les Bienfaits Spirituels du Jeûne

 


Sache que le jeûne (al-sawm) comporte une particularité qui n'existe pas ailleurs, à savoir le fait qu'il est attribué à Allah Sobhanaho wa Taâla, En effet D'après Abu Horaira, le Prophète  (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit :  Allah Sobhanaho wa Taâla a dit : « Le jeûne M'appartient et c'est Moi qui le récompense ». rapporté par Al Bokhari

 

Pourquoi tant de mérite ?

 Le jeûne a reçu tant de mérite pour deux raisons :

 - La première : il s'agit d'un acte secret et intérieur que les créatures ne peuvent voir, de ce fait il est à l'abri de la duplicité.

 - La deuxième : c'est un moyen pour vaincre l'ennemi de Dieu, car l'ennemi se sert des désirs comme instruments privilégiés. Or les désirs se renforcent au moyen du manger et du boire. Ainsi du moment que la terre des désirs est fertile, les démons fréquentent assidûment un tel pâturage. Ce n'est qu'en renonçant aux désirs qu'on rendra leur accès des plus difficiles.

 Du reste il existe sur le jeûne beaucoup de traditions qui attestent son grand mérite, et elles sont bien connues.

 
Les Sunan du jeûne

Il est recommandé de recourir au suhûr (le fait de manger à la fin de la nuit) et de le retarder. De même, il est recommandé de hâter la rupture du jeûne et de commencer par manger quelques dattes.

Il est également recommandé d'être généreux pendant le Ramadan, de faire le bien, de faire beaucoup d'aumône pour mieux se conformer à l'attitude du Prophète  (Salla Allah ‘alayhi wa Salam).

De même, il est recommandé d'étudier le Coran, d'observer des retraites spirituelles (i`tikaf) notamment au cours des dix dernières nuits de Ramadan et de multiplier les exercices spirituels. Il est dit dans les deux sahih d'après le hadith rapporté par Aicha (Radia Allah ‘anha) : « Dès que commencent les dix dernières nuits de Ramadan, le Prophète  (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) se serrait la ceinture, veillait la nuit en dévotion et réveillait les gens de sa maison ».
D'ailleurs la raison de son effort au cours des dix dernières nuits réside dans la recherche de la nuit de destin (lailatte Alqadr).



Les secrets du jeûne et ses règles de convenance

Le jeûne comporte trois degrés : le jeûne des gens du commun, le jeûne des gens de l'élite et le jeûne de l'élite de l'élite.

Pour ce qui est du jeûne des gens du commun, il consiste à s'abstenir de manger, de boire et d'avoir des rapports sexuels.

Quant au jeûne des gens de l'élite, il consiste à empêcher le regard, la langue, la main, le pied, l'ouïe, la vue et l'ensemble des membres de commettre des péchés.

S'agissant du jeûne de l'élite de l'élite, il s'agit du jeûne du cœur devant les basses ambitions et des idées qui éloignent de Dieu Sobhanaho wa Taâla pour cesser totalement de s'intéresser à tout ce qui est autre que Dieu Sobhanaho wa Taâla . Ce type de jeûne a des explications qui seront données ailleurs.

Il reste que parmi les règles de convenance dans le jeûne des gens de l'élite, il y a celles de baisser le regard, de retenir la langue devant tout ce qui est nuisible comme paroles interdites, répréhensibles ou inutiles, et de surveiller le reste des membres.

Il est dit, dans le hadith recensé par Bokhari, que le Prophète  (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : « Pour celui qui ne renonce pas au mensonge dans les actes et les paroles, Dieu n'a nul besoin qu'il renonce à sa nourriture et à sa boisson ».

Parmi les autres règles de bienséance du jeûne il y a celle qui consiste pour le fidèle à ne pas remplir son ventre de nourriture pendant la nuit. Il doit en prendre avec modération, car le fils d'Adam n'a jamais rempli un récipient du mal comme son ventre. Lorsque le fidèle se rassasie au début de la nuit il ne peut tirer profit de sa personne pour le reste de sa nuit. De même lorsqu'il se rassasie au moment du suhûr, à la fin de la nuit, il ne peut pas tirer profit de sa personne jusqu'à la prière de dhuhr environ. Ceci parce que le fait de trop manger génère la paresse et l'engourdissement. Ensuite le but du jeûne n'est pas atteint à cause de la gloutonnerie, parce que ce qu'on y recherche, c'est de goûter à la faim. On peut ainsi renoncer à ce qui est désiré.

Source :

 « Ihya 'Ulum al Din » De Hujjut al Islam Abou Hamid al Ghazali

aslama.com

Partager cet article

Repost 0
Published by amani-sarah - dans Ramadan

Articles Récents