Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 02:57


La prière d’A-tarawih

 

 

Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : "Celui qui prie la nuit, pendant le Ramadan, avec foi et espoir de récompenses, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés" (rapporté par Al-Bokhari). Il est également prouvé du Prophète que c'est parfois en groupe, et parfois tout seul (voir plus bas) qu'il a fait cette prière dite de "tarawih", prière qui est, d'après Ibn Hajar, une forme de la prière de nuit du mois de Ramadan ("qiyâm al-layl"). Comme Al-Bokhari l'a rapporté de lui et selon l'interprétation qu'en a donnée Ibn Hajar, si le Prophète ne l'a pas faite en groupe tous les jours, c'est qu'il craignait qu'ensuite le fait d'accomplir en groupe la prière facultative de nuit ("qiyâm al-layl") devienne une condition pour que celle-ci soit valable. Ou bien qu'il craignait que la prière de nuit devienne obligatoire.



Sa statut

Elle est instituée en groupe selon le hadith de Aïcha (Radia Allah ‘anha) qui a dit: [une fois] le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) sortit au milieu de la nuit, et pria dans la mosquée et des hommes suivirent sa prière. Le lendemain ces hommes en parlèrent [à d'autres] et ils se réunirent encore plus nombreux, il pria et ils prièrent avec lui. Le lendemain, ces hommes en parlèrent [encore à d'autres]. Ainsi, dès la troisième nuit, ceux qui priaient dans la mosquée devinrent [encore] plus nombreux. Puis le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) sortit, et on suivit sa prière. Et à la quatrième nuit la mosquée fut débordée de gens qui priaient jusqu'à ce que le Prophète sorte pour la prière du matin. Lorsqu'il finit [la prière de] l'aube, il prononça la Shahada (tashahhada) et dit: 'en effet, votre présence ne m'était pas cachée (c'est à dire je savais que vous m'attendiez pour la prière de nuit), mais je crains qu'elle (la prière de nuit) ne vous soit obligatoire et que vous en soyez incapable'. Puis le Prophète mourut sans que cela ne change. (Rapporté par al-Bokhari et Muslim).

 
A l’époque d’Omar ibn Al-Khattab

Par après, cette Sunna fut revivifiée par le Calife bien guidé Omar ibn Al-Khattab (Radia Allah ‘anh) comme l'a rapporté 'Abd al-Rahmân ibn 'Abd al-Qâriy qui dit: je suis allé à la mosquée avec Omar ibn Al-Khattab pendant une nuit de Ramadan et les gens y étaient dispersés en petits groupes. Les uns priaient individuellement, les autres étaient suivis par un groupe. Puis Omar (Radia Allah ‘anh) a dit: 'Je vois qu'il serait mieux de rassembler ceux-là derrière un seul récitateur’. Puis, il décida de les rassembler derrière Ubay ibn Kaab (Radia Allah ‘anh). Ensuite, je suis allé avec lui alors que les gens priaient derrière leur récitateur. Et Omar (Radia Allah ‘anh) a dit: 'Quelle excellente innovation (*) Ni'mat al-Bid'a hâdhihi)!


Le nombre de ses rakaat (unités de prière)

Les gens ont divergés quant au nombre de ses rakaat (unités de prière). Mais l'avis qui concorde avec la voie du prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) est celui qui dit qu'elle est de huit rakaat sans la prière de witr. Et cela d'après le hadith de Aïcha (Radia Allah ‘anha) qui a dit: Le prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) ne dépassait pas onze rakaat que ce soit pendant le Ramadan ou en dehors. (Rapporté par al-Bokhari et Muslim)

Lorsque Omar ibn Al-Khattab (Radia Allah ‘anh) a réinstauré cette Sunna, il a rassemblé les gens sur onze rakaat conformément à la Sunna authentique selon ce qui est rapporté par Malik via une chaîne de transmission très authentique via Muhammad ibn Yousouf d'après al-Sa'ib ibn Yazîd qui a dit: " Omar ibn Al-Khattab (Radia Allah ‘anh) avait ordonné à Ubay ibn Kaab et Tamîm al-Dâri de guider la prière en priant onze rakaat" Puis il dit " Le lecteur lisait des centaines de verset à tel point qu'on s'appuyait sur des bâtons tellement que c'était long. Et l'on ne se dispersait qu'au début de l'aube".


Que faire aujourd'hui ?

 A-shafii (rahimaho Allah) a dit : "J'ai vu des gens de Médine accomplir, pour la prière de nuit du Ramadan, 39 cycles. J'ai vu les gens de La Mecque accomplir 23 cycles. Il n'y a rien de répréhensible ni dans la première ni dans la seconde de ces solutions." Il a dit aussi : "Si ceux qui prient augmentent la (durée des) positions debout et diminuent le (nombre de) prosternations, c'est bien. Et s'ils augmentent le (nombre de) prosternations et diminuent la (durée des) positions debout, c'est bien aussi…" (Fat'h al-Bari, tome 4 p. 322).

Ibn Taymiyya (rahimaho Allah) a tenu des propos très voisins de ceux de A-shafii (rahimaho Allah): il a écrit : "Il y a l'avis disant de faire 20 cycles – comme le dit l'avis connu des écoles de Ahmad et de A-shafii –, il y a celui disant de faire 36 cycles – comme cela est relaté de Malik (rahimaho Allah) –, et il y a celui disant de faire 11 ou 13 cycles". Ibn Taymiyya écrit ensuite : "Si les gens ne peuvent pas faire [8 cycles tels que le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) et ses Compagnons faisaient à cause de la trop grande durée de la position debout telle que eux la pratiquait], alors ils feront 20 cycles. C'est d'ailleurs ce que font la majorité des musulmans. Et c'est un juste milieu entre 10 et 40".

 

SOURCE:

- maison-islam.com

- Le jeûne durant le Ramadan comme l'a enseigné le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) de Salim ibn Id al-Hilali et Ali Hasan al-Halabî.

Partager cet article

Repost 0
Published by amani-sarah - dans Ramadan

Articles Récents