Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 16:54

Le bon choix de ses amis

Allah l’Exalté a dit : {Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face.} (Sourate 18/28)

Selon Abou Musa Al Ash'ari (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "L'image de l'homme de bonne compagnie et de celle de l'homme de mauvaise compagnie est l'image du porteur de musc et celle du forgeron. Le porteur de musc, ou bien te donne un peu de son musc ou bien te le vend, ou bien tu jouis de sa bonne odeur. Tandis que le forgeron, ou bien il te brûle tes vêtements ou bien te nuit avec sa mauvaise odeur". (Al-Boukhâri, Mouslim)

 

L'homme sera avec ceux qu'il aura aimé

 

Selon Abou Musa Al Ash'ari (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Chacun sera (dans l'autre monde) avec celui qu'il aura aimé (dans ce monde)".Dans une autre version : "On a dit une fois au Prophète (P. S. soient sur lui) : "L'homme aime telles gens mais ne pourra jamais les rejoindre (au Paradis)". Il lui dit : "L'homme sera avec qui il aura aimé". (Al-Boukhâri, Mouslim)

 

Selon Ibn Mas'ùd (Allah soit satisfait de lui), un homme vint dire au le prophète (P. S. soient sur lui) : "Que dis-tu à propos d'un homme qui a aimé des gens sans jamais pouvoir atteindre leur niveau ?" Le prophète (P. S. soient sur lui) dit : "L'homme sera avec ceux qu'il aura aimé". (Al-Boukhâri, Mouslim)

 

Selon Anas (Allah soit satisfait de lui), un Bédouin dit au le prophète (P. S. soient sur lui) : "A quand l'heure (de la résurrection)?". Le prophète (P. S. soient sur lui) lui dit : "Et que lui as-tu préparé?" Il dit : "Mon amour pour Allah et pour Son Messager". Il lui dit : "Tu seras avec celui que tu auras aimé". (Mouslim)

 

Comment choisir ses amis

 

Selon Abou Sa'id Al Khoudri (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Ne tiens compagnie qu'à un homme croyant et que ne partage ton repas qu'un homme pieux!". (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)

 

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "L'homme a la même religion que son ami. Que l'un de vous fasse donc bien attention à celui qu'il prend pour ami!". (Abou Dawùd et At-Tirmidhi)

 

Avoir des amis pieux est un signe de piété, et avoir des amis pervers est un signe de perversité.

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Les gens sont des métaux, tels les métaux de l'or et de l'argent. Les meilleurs d'entre eux pendant la période préislamique sont leurs meilleurs en Islam une fois qu'ils ont bien compris l'Islam. Les âmes sont des armées mobilisées. Celles d'entre elles qui se reconnaissent s'attirent et celles qui se méconnaissent se repoussent". (Mouslim)

 

Le choix des amis se fait sur les apparences, et il n'est pas demandé de fouiller plus, 'Abdullàh Ibn 'Outba Ibn Mas'ùd rapporte qu'il a entendu 'Omar Ibn Al-Khattâb (Allah soit satisfait de lui) dire : "Il y avait des gens du temps du le prophète (P. S. soient sur lui) que la révélation d'Allah venait réprimander. Or la révélation s'est désormais arrêtée. Aussi nous ne vous jugeons maintenant que sur les apparences de vos actes. Celui qui nous montre un bon visage, nous le rapprochons de nous sans aller fouiller à l'intérieur de sa conscience. C'est Allah qui lui demandera compte de ce que contient sa conscience. Celui qui nous montre un mauvais visage, nous ne lui donnons pas notre confiance et nous ne croyons pas ce qu'il dit, quand même il dit que son for intérieur est bon". (Al Boukhâri)

 

Les mérites d'aimer son frère pour Allah

 

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Sept personnes seront ombragées par l'ombre d'Allah, le jour où il n'y aura d'ombre que la Sienne :

1. Un chef équitable.

2. Un jeune homme qui a grandi dans l'adoration d'Allah honoré et glorifié.

3. Un homme dont le cœur est accroché aux lieux de prière.

4. Deux hommes qui se sont aimés en Allah. Il se sont réunis en Lui et se sont séparés en Lui.

5. Un homme qu'une femme de haut rang et de grande beauté appela à elle et à qui il dit : "Je crains Allah".

6. Un homme qui a donné une aumône si discrètement que sa main gauche n'a pas su ce qu'a donné sa main droite.

7. Un homme solitaire dont les yeux débordèrent de larmes à l'évocation d'Allâh". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon lui encore, le prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Allah le Très-Haut dira au jour de la résurrection : "Où sont ceux qui se sont aimés en Mon Nom glorieux? Aujourd'hui Je les ombrage de Mon ombre le jour où il n'y a d'autre ombre que la Mienne". (Mouslim)

 

Toujours selon lui, le prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, vous n'entrerez au Paradis que lorsque croirez et vous ne croirez vraiment que lorsque vous vous aimerez. Voulez-vous que je vous indique une chose qu'en la faisant vous vous aimerez? Saluez-vous les uns les autres". (Mouslim)

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Un homme rendit visite à l'un de ses frères dans une autre cité. Allah plaça un Ange sur son chemin pour épier son passage. Lorsqu'il arriva, l'Ange lui dit : "Qui veux-tu voir?"

Il dit : "Je veux voir un frère à moi dans cette ville".

Il dit : "Lui gères-tu quelque entreprise"

Il dit : "Non. Seulement je l'ai aimé en Allah le Très-Haut".

L'Ange lui dit : "Je suis envoyé à toi de la part d'Allah pour te dire que Allah t'a aimé comme tu l'as aimé en Lui". (Mouslim)

 

Mou'àdh (Allah soit satisfait de lui) a dit : "J'ai entendu le prophète (P. S. soient sur lui) dire : "Allah honoré et glorifié a dit : "Ceux qui s'aiment en Mon Nom glorieux auront des chaires de lumière que leur envieront les Prophètes et les martyrs". (At-Tirmidhi)

 

Lui faire part de son amour pour lui

 

Selon Al Miqdàd Ibn Ma'dikarib (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Quand quelqu'un aime son frère, qu'il lui fasse part de son amour pour lui". (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)

Mou'âdh (Allah soit satisfait de lui) raconte que le prophète (P. S. soient sur lui) lui saisit une fois la main et lui dit : "Ô Mou'âdh! Par Allah, je t'aime. Puis je te recommande, ô Mou'àdh, de ne jamais manquer de dire à la fin de chaque prière : "Seigneur Allah! Aide-moi à T'évoquer, à Te remercier et à T'adorer comme il se doit". (Abou Dawùd et An-Nasâi)

Selon Anas (Allah soit satisfait de lui), un homme était assis auprès du Prophète (P. S. soient sur lui) quand passa quelqu'un. Il dit : "Ô Messager d'Allah! J'aime vraiment cet homme", le Prophète (P. S. soient sur lui) lui dit : "L'en as-tu informé?"Il dit : "Non".Il lui dit : "Informe-le donc". Il le rejoignit et lui dit : "Je t'aime en Allah". L'autre lui dit : "Puisse t'aimer Allah en qui tu m'as aimé!". (Abou Dâwoûd)

 

Les mérites de visiter son frère pour Allah

 

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Celui qui rend visite à un malade ou à un frère à lui en Allah est appelé par un appeleur : "Béni sois-tu! Bénie soit ta marche et puisses-tu t'installer dans une demeure du Paradis!". (At-Tirmidhi)

 

Les mérites de faire des cadeaux à son frère pour Allah

 

Abou Idris Al Khawalàni, paix à son âme, a dit : "Je suis entré une fois à la mosquée de Damas. Tout à coup je vis un jeune homme souriant que les gens entouraient. Quand ils étaient en désaccord sur une question ils recouraient à son arbitrage et adoptaient son opinion. Je me renseignai alors sur lui et l'on me dit : "C'est Mou'âdh Ibn Jabal, que Allah lui accorde Sa satisfaction".

Quand ce fut le lendemain, je partis à la mosquée de bonne heure, mais j'ai trouvé qu'il m'y avait déjà précédé. Je l'ai trouvé en prière. J'attendis qu'il terminât sa prière puis je me dirigeai vers lui.

Je le saluai et lui dis : "Par Allah, je t'aime".

Il dit : "Tu dis bien par Allah?"

Je dis : "Oui, par Allah".

Il répéta : "Tu dis bien par Allah?"

Je dis : "Oui, par Allah".

Il me saisit par le pan de mon manteau et m'attira à lui en me disant : "Réjouis-toi donc car j'ai entendu le prophète (P. S. soient sur lui) dire : "Allah le Très-Haut a dit : "Mon amour est acquis de droit à ceux qui s'aiment en Moi, qui se réunissent en Moi, se séparent en Moi et se font des cadeaux en Moi". (Màlik avec une chaîne authentique)

 

L'interdiction de le fuir plus de trois jours

 

Selon Abou Ayyoub (Allah soit satisfait de lui), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois nuits consécutives : ainsi ils se rencontrent et chacun d'eux tourne la tête de côté. Le meilleur des deux est celui qui salue le premier". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Les oeuvres sont exposées tous les lundis et tous les jeudis. Allah absout alors tout homme qui n'associe rien à Allah sauf quelqu'un ayant une animosité contre son frère. Allah dit dans ce cas : "Reportez l'absolution de ceux-là jusqu'à ce qu'ils se réconcilient". (Mouslim)

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois nuits consécutives. Celui qui fuit son frère plus de trois nuits et meurt entre temps, entre en Enfer". (Abou Dâwoûd)

 

Le compagnon du Prophète (P. S. soient sur lui) Abou Khirach Al-Aslami (Allah soit satisfait de lui) rapporte qu'il a entendu le Prophète (P. S. soient sur lui) dire : "Celui qui fuit son frère toute une année, c'est comme s'il avait fait couler son sang". (Abou Dâwoud)

Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Il n'est pas permis à un croyant de fuir un autre croyant plus de trois nuits successives. Une fois passé les trois nuits, qu'il aille à sa rencontre et qu'il le salue. Si l'autre lui rend son salut, ils sont associés dans le salaire (de cette bonne action) et s'il ne lui rend pas son salut, c'est sur lui seul que retombe le péché et celui qui a salué en sort complètement blanchi". (Abou Dâwoud)

Partager cet article

Repost 0
Published by nadia - dans CONSEILS

Articles Récents