Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 16:04

La calligraphie dans le Coran

 


L'orthographe des copies du Coran faites par la commission présidée par Zeyd ibnou Thabit à la demande du Calife Othmane, ne présentait, aucun signe diacritique ni symbole de voyelles.

Dès le premier siècle de l'hégire (7ème siècle de l'ère chrétienne), avec l'expansion de l'islam et les conversions successives de peuples non arabes, le besoin de faciliter l'accès au Coran en améliorant son orthographe s'est fait sentir.



Bien que les règles d'écriture n'aient subi aucun changement (jusqu'à nos jours) des signes diacritiques (points distinguant des lettres) et des symboles de voyelles ont été introduits. Cette amélioration a été faite par étapes successives. Malgré l'intérêt et la nécessité de cette oeuvre elle ne s'est pas faite sans hésitation. Car des savants débattirent jusqu'au du 4ème siècle de l'Hégire (9ème siècle de l'ère chrétienne) au sujet de sa légalité. Certains y voyaient une forme d'hérésie (Bid'a)! Avec le temps, cette crainte de "déformer" le Coran par l'introduction des signes diacritiques fût dépassée par une autre crainte que des gens finissent par réciter le Coran d'une manière erronée faute de signes.



L'amélioration du texte écrit va continuer, avec le temps, par l'introduction de signes marquants la fin des versets, puis, leur numérotation, les titres des Sourates, le découpage du Coran en parties (Qui permet de fixer un programme de lecture quotidienne selon les convenances de chacun)


Il est à remarquer que toutes ces améliorations avaient connu, au début, le rejet de certains savants, puis leur utilité d'une part et l'absence de risque par rapport au texte coranique d'autre part les ont rendus unanimement admises.


Dans les premiers siècles, l'écriture Arabe qui était une des préoccupations essentielles des musulmans, s'est transformée en Art de la Calligraphie du Saint-coran, qui a connu de grandes mutations dans l'évolution de son style.


Le premier style est celui des plus anciens Corans qui ont été découverts. C'est un style qui a été improprement appelé Coufique, car la plupart des spécialistes dans ce domaine ont déclaré n'avoir rencontré aucun Coran complet ou Coufique.

 

L'Evolution de l'écriture du Coran

(Par ordre de gauche à droite, Coran Andalusi 12ème siècle,  Coran mamelouk 14ème siècle, Coran  16ème  siècle et  Coran  18ème siècle)


 


Quelques rares manuscrits du Coran
 
Écriture andalouse Manuscrit
constitué
en legs par
Ahmad Pacha Bey à
la
Mosquée
de Al-Muhammadia en 1259 H.




Ecriture maghrébine ancienne,

réalisée par Mohammad ben

Abderrahman ben Issa en 982 H.





Écriture naskhi élégante  réalisée

par Mustapha ben Manella 

al-Ayoubi en 1ben Manella  204H.




Sources :

http://www.typographie.org

www.typographie.org
http://www.fleurislam.net

http://www.bibliotheque.nat.tn

http://classes.bnf.fr

www.unesco.org

Partager cet article

Repost 0
Published by nadia - dans ART ET CULTURE

Articles Récents