Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

1 mai 2006 1 01 /05 /mai /2006 15:48

Philippe Troussier est musulman

 

Philippe Troussier a confirmé à Afrik qu’il s’est bien converti à l’islam. Calme et « un peu gêné » de cette révélation dans la presse, il a accepté de nous dire pourquoi il a embrassé l’islam.


Philippe Troussier a reçu plusieurs coups de fils depuis que la presse a dévoilé qu’il s’est converti, de même que sa femme, à l’islam. Une affaire qui le met quelque peu mal à l’aise, puisqu’il n’a pas choisi de divulguer ce qu’il estime être un pan personnel de sa vie. L’ancien entraîneur de l’équipe nationale marocaine de football, qui vit à Rabat, a tout de même accepté d’expliquer à Afrik pourquoi il a embrassé l’islam.



Afrik.com : Nous avons lu dans la presse que vous vous étiez converti à l’islam. Pourquoi ce choix ?


Philippe Troussier : Ce n’est pas facile de commenter quelque chose qui touche à un aspect personnel... Je suis un homme de foi, qui vient d’une religion monothéiste. Me convertir était une démarche personnelle, spirituelle, qui a fait son chemin. Ce n’est pas arrivé du jour au lendemain. Je suis au contact de diverses sensibilités et cultures, je fais un métier qui m’amène à rencontrer des hommes au cours de mes voyages professionnels. C’est pour ça que j’ai embrassé cette religion. C’est une mise en concordance entre ma foi et mon pays d’accueil, que j’aime et qui m’aime, le Maroc, où je vis depuis dix ans. C’est un acte d’amour et de respect.

Afrik.com : L’information est parue dans la presse sans que vous n’ayez été apparemment consulté...


Philippe Troussier : Une information est parue dans la presse un peu à mon insu. Je pense que c’est quelqu’un de proche qui l’a donnée. Je réponds à vos questions parce que vous faites votre boulot, mais je ne recherche pas la médiatisation. Ma démarche est personnelle et ne regarde que ma liberté de conscience.


Afrik.com : Vous sentez-vous trahi ?


Philippe Troussier : Trahi, c’est un bien grand mot, parce que j’ai de l’estime pour cette personne. Mais je me sens un peu gêné. Ces choses-là sont sensibles, encore plus dans le monde dans lequel on vit.

Afrik.com : La presse a rapporté que vous avez adopté deux fillettes. Est-ce vrai ?


Philippe Troussier : Il n’y a pas d’adoption ici, mais j’ai deux enfants sous mon toit que je protège et que j’éduque pour être en accord avec elles et leur faire du bien. Elles ont toujours un contact avec leur famille. Il y a par ailleurs d’autres Marocains qui vivent sous mon toit.



Afrik.com : Comment s’est déroulée la cérémonie ?


Philippe Troussier : C’était une cérémonie simple, où il y avait deux adouls. J’ai passé un entretien et à partir de là on m’a fait réciter la chahadia. Mais ce n’est pas ça le plus important pour moi. C’est l’état d’esprit qui m’habite. C’est un peu comme un mariage : quand on se marie, ce n’est pas tant le bout de papier qui importe que le cheminement qui y a conduit.

Afrik.com : Alors, maintenant, vous vous appelez Omar et votre femme Amina ?


Philippe Troussier : Oui. Ce qui est marrant, c’est que quand j’étais petit on m’appelait homard. J’aime ce prénom parce que c’est celui du compagnon du Prophète (sala Allah ‘alih wa salam), qu’il est vertueux et plein de courage.

Source:
Afrik.com mardi 28 mars 2006, par Habibou Bangré

http://www.afrik.com/article9659.html

Partager cet article

Repost 0
Published by nadia - dans SPECIAL CONVERTIS

Articles Récents