La sorcellerie

La sorcellerie est une pratique interdite en Islam. Elle se définit comme étant le fait de donner au faux une apparence vraie. Elle résulte d’un pacte conclu entre les diables et le sorcier dans le but de faire du mal. Elle peut avoir des conséquences fâcheuses sur la santé physique ou mentale de celui qui y croit. La sorcellerie est généralement utilisée pour provoquer la désunion dans la famille et séparer les époux.

 

Au terme du pacte en question, le sorcier fait venir le Djinn en usant de langage et de formules d’idolâtrie et de reniement de la foi en Dieu. Parfois, le sorcier utilise des écrits d’envoûtement ou des drogues et des ingrédients infects susceptibles d’intoxiquer la personne visée ou d’exercer une influence sur son état mental. C’est pourquoi, selon l’opinion unanime des docteurs de la loi, le sorcier est passible de la peine de mort.

 

Opinions des  savants sur la sorcellerie et la magie

 

La première chose à rappeler est l'opinion des savants musulmans sur les différentes sortes de sorcellerie et de magies:

Selon certains oulémas, la magie n'est en réalité qu'une illusion produite par des manipulations habiles et elle n'influe en aucune façon qui soit la nature des objets sur lesquels elle est faite. Il est possible aussi que la manipulation soit dirigée vers la conscience des gens présents, qui croient ainsi voir des choses qui n'existent pas en réalité ou qui ont une vision déformée d'une chose bien déterminée. On parle alors d'hypnose collective. Ce genre de manipulations provoquant des illusions avait été réalisé par les magiciens qui étaient opposés au Prophète Moussa (Moïse) (‘alih Salam).

 

Le Coran y fait allusion en ces termes: «  Certes Nous lui (au Pharaon) avons montré tous Nos prodiges; mais il les a démentis et a refusé (de croire). Il dit : "Es-tu venu à nous, ô Moïse, pour nous faire sortir de notre terre par ta magie ? Nous t'apporterons assurément une magie semblable. Fixe entre nous et toi un rendez-vous auquel ni nous ni toi ne manquerons, dans un lieu convenable"….. Ils dirent : "Ô Moïse, ou tu jettes, [le premier ton bâton] ou que nous soyons les premiers à jeter ? " Il dit : "Jetez plutôt". Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie. Moïse ressentit quelque peur en lui-même. Nous lui dîmes : "N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus. Jette ce qu'il y a dans ta main droit; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit" …. » (Sourate N°20 Ta-Ha, 56- 76)

 

La fin du verset 66 dans ce passage montre bien que les magiciens n'avaient produit rien d'autre qu'une pure illusion. Cela est confirmé par un autre passage du Coran: « Ils (les magiciens) dirent : "Ô Moïse, ou bien tu jetteras (le premier), ou bien nous serons les premiers à jeter”. "Jetez" dit-il. Puis lorsqu'ils eurent jeté, ils ensorcelèrent les yeux des gens et les épouvantèrent, et vinrent avec une puissante magie. Et Nous révélâmes à Moïse : "Jette ton bâton". Et voilà que celui-ci se mit à engloutir ce qu'ils avaient fabriqué. Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fût vain. Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés. Et les magiciens se jetèrent prosternés. (Sourate N°7 (Al 'Arâf), 115- 120)

 

D'autres oulémas pensent que cette sorte de magie n'est pas la seule qui existe. Selon eux, il est possible qu'une personne arrive à changer et à modifier réellement la nature d'un objet ou la condition d'une personne (en la rendant malade par exemple) par de la magie ou de la sorcellerie. Bien que d'éminents savants musulmans comme Abou Bakr Djassâs (rahimaho Allah) et Ibné Hazm (rahimaho Allah) aient totalement nié que ce genre de magie puisse exister, la plupart des savants sont d'avis que cela est tout à fait possible. Leurs meilleures preuves sont les Hadiths qui font allusion au fait que des gens de Madinah avaient jeté un sort sur le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam), suite à quoi il était tombé malade.

 

Opinions des  savants sur la pratique de la magie

Venons-en maintenant aux opinions émises par les savants musulmans sur la pratique de la magie. A ce sujet, il y a consensus de la communauté musulmane sur l'interdiction de ce genre de pratique. La magie qui est accompagnée par des gestes ou des paroles en contradiction avec l'enseignement du Tawhîd (Unicité d'Allah) ou avec les principes fondamentaux de l'Islam (en invoquant l'aide de Satan ou des esprits maléfiques par exemple) , comme c'est le cas la plupart du temps, est même considérée comme du "Koufr" (infidélité). Cependant si une personne a recours à la magie pour traiter quelqu'un qui a été ensorcelée, dans ce cas, les Oulémas sont d'avis que cela est permis, à condition bien sûr que cette les rituels magiques employés ne soient en aucune façon contraires aux principes essentiels de la foi islamique. (Cette opinion est exprimée par Hâfiz Ibné Hadjar Asqalâni (rahimaho Allah) dans son célèbre commentaire de l'Authentique de Boukhâri, "Fathoul Bâriy".)

 

Comment se protéger de la sorcellerie et de la magie

Pour ce qui est maintenant des enseignements islamiques quand à la façon de se protéger de la sorcellerie et de la magie, Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam), lorsqu'il avait ensorcelé, avait réussi a retrouver la guérison par la grâce d'Allah en récitant les sourates "al falaq" et "an nâs". C'est justement à cette occasion que ces deux sourates avaient été révélées. Il est donc recommandé de réciter ces sourates, matin et soir, de souffler ensuite dans ses mains et de les passer sur tout le corps. Cela constituera, InchaAllah, une protection efficace contre les effets maléfiques.

 

Les savants musulmans affirment encore que la récitation du "ayatoul koursi" (Verset du Trône, N° 255 de la Sourate "Al Baqarah") est aussi très efficace comme protection.

 

Les savants affirment encore que les versets 81 et 82 de la Sourate 10 du Coran sont très efficaces pour guérir une personne sur laquelle un sort a été jeté.  

 
Les symptômes de la sorcellerie

La séparation du couple : C’est l’affectation la plus fréquente, et celle qu’Allah a citée pour illustrer la gravité que peut atteindre la sorcellerie : « Ils apprennent auprès d’eux ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse » (La Vache, 2/102). Il y a deux symptômes révélateurs : la femme ne supporte plus son mari sexuellement et ne sent plus de plaisir dans les rapports ; ils se disputent sans raison, s’aiment quand ils se séparent et se disputent dès qu’ils se retrouvent.

 

Blocage du travail : La personne a toutes les conditions pour avoir du travail mais à chaque tentative ses efforts n’aboutissent pas, sans raison valable. La place peut être promise, due ou garantie, mais il se passe quelque chose et cela n’aboutit pas ou bien la personne veut travailler mais n’a aucune énergie et aucune ambition.

 

Blocage des études : Il y a plusieurs variantes : l’étudiant ne peut pas raisonner mais seulement apprendre par cœur ; il oublie tout ; il a des maux de tête au moment d’étudier ; il arrive des problèmes au moment des examens ; il croit avoir réussi mais le résultat est insuffisant de justesse...

 

La santé : La sorcellerie peut provoquer des dérèglements très importants dans la santé. Nous avons cité la stérilité de la femme et l’impuissance de l’homme. Il y a aussi le cancer, l’hémophilie, le diabète, la mort des reins ou des ovaires, l’eau dans les poumons, la chute des cheveux, l’eczéma...Dans tous les cas il n’y a pas de traitement ou il est inefficace.

 

L’apathie : La personne perd toute motivation et n’essaye plus de rien faire. Elle repousse sans cesse à plus tard, passe son temps à dormir.

 

Le faux amour : La personne, homme ou femme, n’est pas amoureuse de l’autre, mais elle est obsédée, pense toujours à elle, la voit partout, et peut croire qu’elle est véritablement amoureuse, alors que logiquement, il n’y a pas d’attirance ni de raison d’aller vers elle.

 

La folie et la mort : La personne perd les pédales, doute de tout, parle toute seule, se prend pour quelqu’un d’autre, doute de tout le monde, voit des choses, et devient suicidaire....

 

L’assujettissement : La personne obéit au doigt et à l’œil au sorcier ou à celui qui a commandé la sorcellerie, il est incapable de lui tenir tête ou d’exprimer son désaccord. En son absence, il se peut qu’il regrette sa soumission et décide de résister ou dans certains cas même en son absence

 

Enfants désobéissants : La sorcellerie faite aux enfants touche le plus souvent leur comportement et leurs études.

 

Autres effets : La personne ne sort plus ou difficilement d’une maison ou d’une pièce ou d’un pays. L’énervement. Le déséquilibre de la personnalité. La maladie du doute, de la peur et de l’angoisse.

 

Les rêves : Souvent l’arrivée de la sorcellerie est annoncée par un rêve : on est mordu par une bête, frappé par une personne ou on tombe dans le vide ; on peut aussi voir la personne qui a fait le mal.

 
Les types de la Sorcellerie


Le plus souvent, la sorcellerie est écrite à distance, mais il y a aussi ces trois autres cas.

La sorcellerie mangée : provoque dans 95% des cas des effets secondaires qui sont des difficultés dans le système digestif. Ces difficultés sont le plus souvent permanentes, mais il arrive qu’elles se manifestent un certain temps puis disparaissent. Elles sont médicalement inexplicables, mais les brûlures peuvent s’atténuer avec un traitement médical. Notons aussi que la sorcellerie peut être mangée accidentellement : elle était destinée à une personne et une autre l’a mangée.

 

La sorcellerie piétinée : est le plus souvent accidentelle : la sorcellerie traînait là pour une raison ou une autre et quelqu’un a marché dessus. Il en résulte uniquement des affectations cutanées. Il n’y a pas les affectations de séparation du couple, de blocage du travail ou autre, mais seulement les affectations cutanées.

 

La sorcellerie déposée : signifie que le sorcier envoie un djinn déposer la sorcellerie dans le corps de la personne. Le plus souvent, cela est mis dans les ovaires de la femme pour empêcher qu’elle ait des enfants. Cela peut aussi être mis dans le sexe de l’homme pour l’empêcher d’avoir des rapports. Elle est aussi mise dans toute partie du corps pour provoquer des douleurs et un dysfonctionnement.

 
Attention

Si tu trouves un de ces signes sur une personne qui prétend être guérisseur, il s'agit sans aucun doute d'un sorcier.

Il demande au malade son nom et le nom de sa mère.

Il demande au malade de lui donner son habit…. ou des cheveux.

Il demande au malade d'égorger une bête aux qualités et couleurs différentes des autres bêtes et sans prononcer le nom d’Allah (Bismillah) avant de l'égorger. Il se peut qu'il passe le sang de la bête sur l'endroit douloureux du malade ou bien il jette la bête égorgée dans un endroit isolé pour que les Djinns puissent en manger.

Il écrit des paragraphes avec des tableaux qui sont non compris.

Il récite des formules magiques non coraniques.

Il donne au malade un écrit carré composé de lettres et de numéros.

Il dit au malade de s'isoler des gens (dans une salle sombre)

Il demande au malade de ne pas toucher à l'eau (pendant X jours)

Il donne au malade des choses qu'il devra enterrer.

Il donne au malade des (Bkhour) qu'il brûlera et sentir son odeur.

Il récite des paroles que l'on ne comprend pas.

Il dit au malade son nom, sa ville et la raison de sa venue sans que le malade lui ait rien dit. Le sorcier a le pouvoir de savoir à l'avance qui est le malade car il a passé un pacte avec un mauvais Djinns qui devient son associé, et qui lui dit tout.

Il écrit pour le malade des lettres coupées dans un petit livret carré ou sur des feuilles ou sur des plats et il recommande au malade de faire fondre l'écriture et de la boire.

Quand tu trouveras un de ces signes chez telle personne ne te fait pas d'illusions sur une éventuelle guérison car tu as en face de toi un sorcier, tu as en face de toi un allié du diable. Il ne faut pas aller à sa rencontre, car le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit "celui qui va voir un voyant ou un sorcier et croit à ce qu'il dit aura mécru à ce qu'Allah a fait descendre au Prophète (le Qoran)".

 
Les bons guérisseurs

Nous vous avons présenté les caractéristiques du mauvais guérisseur qui recherche chez le malade à lui soutirer de l'argent. A présent, il existe quand même des personnes qui peuvent guérir licitement et nous allons vous donner leurs caractéristiques.

 

Le guérisseur fera une lecture du Coran, il lira aussi des invocations faites par le Prophète Mohamed (Salla Allah ‘alih wa Salam). La lecture faite par le guérisseur se fait : directement sur le malade, dans de l'eau qui sera ensuite bue par le malade, ou peut être passée sur le corps du malade. Dans de l'huile d'olive qui pourra être passé sur les endroits douloureux ou bien sur le miel qui sera mangé par le malade (le miel a toujours été reconnu bon pour la santé de l'Homme par le Coran et même par les médecins).

 
Qui est apte à faire une guérison

Un Imam cultivé. Un Savant. Un musulman sincère ayant une connaissance parfaite du Coran et de la Sunna. Les vrais guérisseurs ne demandent pas d'argent, il recherche avant tout la récompense auprès d'Allah Taâla. Cependant, on peut leur en donner ou offrir un cadeau qu'il peut accepter ou refuser.

 

Sources :

www.oumma.com

www.muslimfr.com

http://www.aceiweb.org

Retour à l'accueil

Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

Images aléatoires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés