Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

5 juin 2006 1 05 /06 /juin /2006 02:03

Le paradis et ces délices

Dieu promet le Paradis à ceux qui parviendront auprès de Lui en ayant vécu comme croyants. Et certes Il ne faillira pas à Sa promesse. Les gens dont la foi est bien établie savent que leur Créateur les récompensera bel et bien s'ils vivent autant qu'ils le peuvent en tant que croyants Allah taala dit: « Aux jardins du séjour (éternel), que le Tout-Miséricordieux a promis à Ses serviteurs qui ont cru à l'Invisible. Car Sa promesse arrivera sans doute ». (Sourate Mariam: 61)


 
Le paradis dans le coran

 

Aljanna, Alfirdaws, ’Adan, Dar As-Salam... Le Coran regorge de termes synonymes pour parler de ce lieu unique, point de départ de l’aventure humaine et point d’arrivée pour ceux qui auront surmonté l’épreuve de la vie sur Terre.

 

Allah dit :"Hâtez vous vers le pardon de votre Seigneur et vers un jardin large comme les cieux et la terre préparé pour ceux qui craignent Allah" (verset 133/9)".

 

Dans les sourates 56 (Waqiâ) et 76 (Al Insan), Allah Taâla nous présente quelques délices: « Et (Dieu) les rétribuera pour ce qu’ils auront enduré, en leur donnant le Paradis et des (vêtements) de soie, ils y seront accoudés sur des divans, n’y voyant ni soleil ni froid glacial. Ses ombrages les couvriront de près, et ses fruits inclinés bien bas (à portée de leurs mains). Et l’on fera circuler parmi eux des récipients d’argent et des coupes cristallines, en cristal d’argent, dont le contenu a été savamment dosé. Et là, ils seront abreuvés d’une coupe dont le mélange sera de gingembre, puisé là-dedans à une source qui s’appelle Salsabîl. Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées. Et quand tu regarderas là-bas, tu verras un délice et un vaste royaume. Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. Et ils seront parés de bracelets d’argent. Et leur Seigneur les abreuvera d’une boisson très pure. Cela sera pour vous une récompense, et votre effort sera reconnu ». (Sourate 76/v12 à 22)

 

Allah dit : « sur des lits ornés (d’or et de pierreries), s’y accoudant et se faisant face. Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, avec des coupes, des aiguières et un verre (rempli) d’une liqueur de source qui ne leur provoquera ni maux de tête ni étourdissement; et des fruits de leur choix, et toute chair d’oiseau qu’ils désireront. Et ils auront des houris aux yeux, grands et beaux, pareilles à des perles en coquille en récompense pour ce qu’ils faisaient. Ils n’y entendront ni futilité ni blasphème; mais seulement les propos: "Salam! Salam!"... (Paix! Paix!) » (Sourate 56/v15 à 26)

 

Allah dit : « …(Ils seront parmi) des jujubiers sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue (près) d' une eau coulant continuellement, et des fruits abondants ni interrompus ni défendus, sur des lits surélevés », (sourate 56/v28 à 34)

 
Le paradis dans les Hadiths

Dans les premiers siècles de l’Hégire, la question qui primait et qui alimentait les traditions que l’on mettait alors à l’écrit portait sur la structure même de ce Paradis. Les penseurs de ces générations déterminèrent sur la base des versets coraniques la place de chaque appellation. Le plus haut degré du Paradis, situé sous le trône de Dieu, devint l’Eden, immédiatement suivi du Firdaws. D’autres réflexions inversèrent les deux termes.

 

Les populations musulmanes des premiers siècles de l’Hégire vécurent leur relation avec l’Au-delà à travers le merveilleux des hadiths qui se rapportent à la description du Paradis. Ces traditions ne manquent en effet pas d’imager, idéaliser et matérialiser ce jardin que Dieu promet à ses croyants à travers une panoplie de référents parfaitement compréhensibles pour les récepteurs du message : c’est un paradis fait de musc, d’or, d’argent, de perles où la jeunesse et le printemps sont éternels et où les croyants se choisissent chaque semaine un visage pour rencontrer Dieu...

 

Jusqu’aujourd’hui, la vision du Paradis, figée par le texte coranique, garde la même teneur auprès des nouvelles populations de croyants. Il devient alors évident que la seule idée de Dieu ne suffit pas à préserver la foi des musulmans, malgré toute la volonté de ces derniers d’affirmer que seule la « Face de Dieu » est source de guidance. L’intérêt d’obtenir une place à l’abri du mal, entourés de ce qui constitue leurs fantasmes et leur conception du bonheur suffit à revivifier leur foi.

 

Le prophète Mohammed (Salla Allah ‘alih wa salam) nous a dit que celui qui sera au rang le plus bas, parmi les habitants du Paradis,  aura dix fois l'équivalent du monde d'ici-bas, et il aura tout ce qu'il désire, multiplié par dix. (Rapporté par Mouslim)

 

Le prophète Mohammed (Salla Allah ‘alih wa salam) a aussi dit: {Un espace, au Paradis, dont la grandeur équivaut à un pied, serait meilleur que le monde entier et tout ce qu'il contient.} (Rapporté dans Sahih Al-Boukhari, et Mosnad Ahmad).

 

 Il a également dit: {Au Paradis, il y a des choses qu'aucun oeil n'a jamais vues, qu'aucune oreille n'a jamais entendues, et qu'aucun esprit humain n'a jamais imaginées.} (Rapporté dans Sahih Mouslim, et Mosnad Ahmad).

 

 Et il a encore dit: {L'homme le plus misérable de ce monde, parmi ceux qui sont destinés au Paradis, sera plongé un court instant au Paradis, puis il lui sera dit: "Ô fils d'Adam, as-tu jamais éprouvé quelque misère?  As-tu jamais affronté d'épreuves?  Alors il dira: "Non, mon Dieu, mon Seigneur!  Je n'ai jamais éprouvé de misère et je n'ai jamais affronté d'épreuves!" (Rapporté dans Sahih Mouslim, et Mosnad Ahmad).

 

Le paradis l'éternelle demeure des croyants

Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des jardins sous lesquels coulent les rivières, pour qu'ils y séjournent éternellement, et des demeures excellentes aux jardins d'Eden. « Et la satisfaction d'Allah est plus grande encore, et c'est là l'énorme succès ». (Sourate at-Tawbah: 72)

 

Dans cette vie-ci, les croyants vivent "… dans des maisons qu'Allah a permis que l'on élève, et où Son nom est évoqué…" (Sourate an-Nur: 36). De par le commandement de Dieu, ces résidences sont maintenues propres et font l'objet de soins particuliers.

 

Les demeures du Paradis sont semblables à elles, car Dieu y est constamment glorifié et Son nom y est sans cesse prononcé. Elles comportent de nombreux niveaux et sont construites près de sites naturels exceptionnels, comme c'est le cas de certaines grandes maisons ici-bas dans des régions très recherchées:

 

Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront pour demeure des étages au Paradis au-dessus desquels d'autres étages sont construits et sous lesquels coulent les rivières. « Telle est la promesse d'Allah! Allah ne manque pas à Sa promesse ». (Sourate az-Zumar: 20)

 

Les maisons mentionnées dans ce verset pourront très bien être dotées de larges fenêtres ou de vérandas, permettant de contempler ce beau spectacle. Elles seront par ailleurs richement décorées et s'y trouveront des trônes conçus spécialement pour le confort des croyants. Des boissons très variées leur seront servies. Les meilleurs matériaux et textiles serviront à la construction et à l'aménagement de ces demeures. De spacieuses banquettes recouvertes de soie permettront aux croyants de se reposer.

 
Description du paradis

Le Paradis s'ouvre sur huit portes, l'une d'entre elles s'appelle Arayane réservée à ceux qui jeûnent et une porte spéciale est destinée aux membres de la communauté de Mohamed (Salla Allah ‘alih wa Salem), qui n'ont pas de comptes à rendre.

 

Les portes du Paradis sont très larges. Une marche de quarante années sépare un battant de l'autre et pourtant ceux qui entreront au Paradis seront en si grand nombre que ces passages regorgeront. Les boucles de ces portes sont des rubis rouges et tiennent sur des plaques d'or. A la porte du Paradis, il y a un arbre grandiose, de la base de cet arbre jaillissent deux sources d'eau. L'entrée au Paradis se ferait sûrement à intervalles atteignant peut-être les cinq cent ans en raison du Jugement, car il est dit que les pauvres des Musulmans précèdent les gens de bonne fortune. Les groupes entrant au Paradis seront reçus par les Anges et notamment par l’ange Radwane (‘alih Salem), le gardien du Paradis et ensuite par les Anges chargés du Paradis et de ses habitants. Allah dit "Les anges les accueilleront "voici le Jour qui vous a été promis !" (verset 103/21).

 

La terre du Paradis est selon les dires du Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salem) la suivante : "Il y a une brique en or et une autre en argent, le ciment qui les maintient est du musc ; ses cailloux sont des perles et des rubis, son sable du safran, quiconque y entre goûtera les délices sans connaître l'indigence, demeurera éternel et ne mourra pas, ses habits ne s'useront pas et il demeurera éternellement jeune".

 

Les Jardins d'Eden se distinguent des autres jardins du Paradis par une caractéristique le Seigneur les a directement créés. Allah est le Créateur de toutes choses mais cela démontre un surplus d'honneur et d'éminence de cette création.

 

Le Paradis contient tout ce que l'âme désire et tout ce que l'œil aime. Les habitants obtiendront tout ce qu'ils demandent et y trouveront ce qu'aucun œil n'a jamais vu, ni une oreille n'a entendu, ni le cœur d'un homme a jamais imaginé.

 

Les habitants du Paradis seront dans les délices et leur plus grand plaisir sera le fait de voir Allah taâla. Il fera son apparition, les habitants tomberont à genoux et se prosterneront ; il leur sera dit "Vous n'êtes pas dans la demeure des œuvres mais dans la demeure de la récompense".

 

Allah Taâla dira aux habitants du Paradis : Oh gens du Paradis. Ils répondront en accourant "Oh notre Seigneur, le bien se trouve entre Tes mains ! Êtes-vous satisfaits ! dira Allah ?  Comment pouvons-nous ne pas être satisfaits, O Seigneur, alors que Tu nous as accordé ce que Tu n’as accordé à aucune autre de tes créatures" Voulez vous que je vous accorde une chose meilleure que cela ! O Seigneur y-a t-il meilleur ? demanderont les gens du Paradis  Je vous accorderai Mon agrément et ne serai jamais en colère contre vous ! dira le Tout Puissant. (Rapporté par Bokhari et Moslim).

 
Sources:
www.oumma.com
http://www.islam-guide.com

Partager cet article

Repost 0
Published by nadia - dans MONDE INVISIBLE

Articles Récents