Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 21:26

Contenu de la catégorie : Les maladies invisibles, cliquez sur le sujet qui vous intéresse. Vos commentaires et suggestions sont les bienvenues.


 

L'ostentation

 

L'orgueil: la maladie invisible

 

L’Hypocrisie

 

La jalousie : la maladie invisible

 

La maladie du cœur et son remède

 

 


 

Repost 0
Published by nadia - dans Les MALADIES invisibles
25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 06:04


L'ostentation

 

L’ostentation est l'opposé de la sincérité. Bilal Ibn Sa’id disait : le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit« Ne sois pas l’allié d’Allah en public et son ennemi en secret » (Rapporté par Al-Bayhaqi)

 

Celui qui fait une bonne action dans un but mondain ne recevra aucune récompense. D'après un hadith d'Ubay Ibn Ka'b (radia Allah ‘Anh), le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : « Apporte à la Oumma la bonne nouvelle de son élévation, de la (consolidation de) sa religion, de son essor, de son triomphe et de la consolidation de son pouvoir sur terre. Quiconque d'entre eux accomplit une œuvre voulue pour l'au-delà pour un but à réaliser ici-bas, ne recevra aucune part dans l'au-delà » (Ahmad et cité dans Sahih al-djami)

 

'Omar (radia Allah ‘Anh) a dit : J'ai entendu le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) dire : « Celui qui s'est exilé pour parvenir à des biens de ce bas monde ou pour épouser une femme, son exile est pour la raison qui l'y a poussé » (Bokhari, Muslim)

 
L'ostentation pourra être un châtiment

 

Selon Abou Hourayra (radia Allah ‘Anh) : J'ai entendu dire le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam): « Le jour de la résurrection, les premiers hommes à être condamné seront :

 

1. Un homme mort en martyr. On le fait venir, Allah lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: Qu'as-tu fait de ces bienfaits? Il répond : "J'ai combattu pour Ta cause jusqu'au martyr". Allah lui dit : Tu mens. Mais tu as combattu pour qu'on dise : "C'est un homme audacieux", et on l'a dit.  Il ordonne alors qu'on le traîne sur sa face et qu'on le jette au Feu.

 

2. Un homme qui apprit la science, l'a enseignée aux autres et a lu le Coran. On le fait venir, Allah lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit : Qu’as-tu fait de ces bienfaits? Il répond: "J'ai appris la science, je l'ai enseignée et j'ai lu le Coran par amour de Toi".
Allah lui dit : Tu mens. Mais tu as appris la science pour qu’on dise : "Il est savant", et on l'a dit. Tu as lu le Coran pour qu'on dise : "C'est un lecteur du Coran", et on l'a dit. Il ordonne alors de le traîner sur sa face et de le jeter au Feu.

 

3. Un homme à qui Allah a assuré une situation aisée et lui a donné toutes sortes de richesses. On le fait venir. Allah lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: Qu'as-tu fait de ces bienfaits? Il répond : "Je n'ai pas laissé un seul domaine où Tu aimes qu'on dépense sans y mettre mon argent par amour de Toi". Allah lui dit : Tu mens. Mais tu as fait cela pour qu'on dise : "C'est un homme généreux", et on l'a dit. Il ordonne alors qu'on le traîne sur sa face et qu'on le jette au Feu » (Mouslim)

 

Selon Abou Horaira (radia Allah ‘anh), le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam)  a dit : « Celui qui a appris une science de ce qu'on apprend d'habitude uniquement pour avoir la satisfaction d'Allah honoré et glorifié et qui ne l'apprend que pour atteindre un but terrestre, celui-là ne sentira pas l'odeur du Paradis, le jour de la résurrection » (Abou Dawoûd)

 
Il sera également humilié dans ce monde

 

Selon Joundab Ibn 'Abdullâh (radia Allah ‘anh), le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : « Celui qui dit de belles paroles pour les faire entendre aux autres, Allah leur fait entendre sa vraie nature. Et celui qui fait de bonnes actions pour se faire remarquer des autres, Allah leur étale en plein jour ses défauts » (Bokhari, Muslim)

 
Les signes de l'ostentation et comment s’en débarrasser

 

Parmi les signes de l'ostentation, le fait de rappeler aux autres ses bonnes œuvres. Allah sobhanh dit : « N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens » (Sourate 2:264)

 

L'ostentation doit être combattue à tout moment, Yousouf Ibn Al-Husayn Ar-Râzî (rahimaho Allah) a dit : « Que de fois je fais de mon mieux pour abattre l'ostentation dans mon cœur... C'est comme si elle poussait sous une autre forme ». Pour se débarrasser de toute ostentation, il faut cacher ses bonnes actions. Allah sobhanh dit : « Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c'est bien; c'est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents » (Sourate 2:271)

 
Comment faisait nos pieux

 

Abou Mousa Al Ash'ari (radia Allah ‘anh) a dit selon Abou Bourda : « Nous sortîmes à une expédition avec le prophète (Salla Allah alayhi wa Salam) et nous étions six. Nous ne disposions que d'un seul chameau sur lequel nous nous relayions à tour de rôle. Nos pieds en souffrirent et les miens aussi au point que les ongles de mes orteils tombèrent. Nous enveloppions nos pieds avec des bandes d'étoffe. C'est pourquoi cette expédition fut appelée "l'expédition des bandages" ». Abou Boudra dit : Abou Moussa rapporta ce récit puis il lui répugna de l'avoir fait et dit : « Quelle utilité avais-je à en parler? » On dirait qu'il lui avait répugné de faire paraître l'une de ses bonnes actions. (Bokhari, Muslim)

 

Soufyan Ath-Thawri (rahimaho Allah) a dit : « Le serviteur d'Allah fait ses actes secrètement et le diable persiste à le tenter jusqu'à ce que cet acte soit compté comme un acte fait ouvertement. Ensuite, le diable persiste jusqu'à ce que la personne aime être complimentée pour son acte. Ainsi, l'acte fait ouvertement sera effacé et sera compté comme un acte fait par ostentation »

 

Un homme interrogea Tamin Ibn Aws ad-Dari (rahimaho Allah) en ces termes : "Comment accomplis-tu tes prières nocturnes ?" Il fut pris de colère et lui dit : « Au nom d'Allah, une rak'a que j'accomplis secrètement au milieu de la nuit m'est préférable à une prière qui se déroule tout au long de la nuit et que je viens raconter aux gens »

 

Hamad Ibn Zayd (rahimaho Allah) a dit : « Parfois, en étudiant le hadith, Ayyoûb (as-Sikhtiyani) se déplaçait et se retournait pour se moucher. Il disait alors : Quel rhume ! Il faisait semblant d'être enrhumé pour cacher ses pleurs »

 

On rapporte aussi que Mohamad Ibn Wasi' (rahimaho Allah) a dit : « J'ai connu des hommes et parmi eux, certains dont la tête était placée à côté de celle de leur femme sur le même oreiller, et la partie de l'oreiller sous sa joue devenait humide de larmes sans que leur femme ne le remarque. J'ai aussi connu des hommes qui, dans les rangs de la prière, versaient des larmes sans que celui à côté d'eux ne le remarque. Ayyûb As-Sikhtiyâni avait l'habitude de rester éveillé la nuit entière (en adoration), et encore il le cachait. Ainsi quand venait le matin, il élevait la voix comme s'il venait de se réveiller à ce moment-là »

 

Ibn Adiy rapporte que Dâwâd Ibn Abi Hind (rahimaho Allah) jeûna pendant quarante ans sans que sa famille ne le sache. Son occupation était la broderie, donc il prenait son déjeuner avec lui (au travail) mais en faisait don en chemin. Quand il revenait la nuit, il rompait son jeûne avec sa famille et ils ne savaient pas qu'il jeûnait.

Repost 0
Published by nadia - dans Les MALADIES invisibles
22 avril 2006 6 22 /04 /avril /2006 02:48


L'orgueil: la maladie invisible

 

Le Prophète (sala Allah ‘alih wa salam) a dit: «N'entrera pas au Paradis quiconque a un atome d'orgueil dans son coeur». Donc il restera pour l'éternité en Enfer. D'autre part, quiconque possède un atome de foi, même s'il va en Enfer, ira ensuite au Paradis. Il en résulte qu'un orgueilleux ne peut avoir un atome de foi, et c'est ainsi qu'Ibliss a été maudit.
Une précision doit être faite. Si quelqu'un n'a pas la foi, il n'est pas nécessairement un mécréant. Allah dit:
[Les bédouins ont dit «Nous avons la foi». Dis: «Vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt: nous sommes simplement soumis (ou musulmans), car la foi n'a pas encore pénétré dans vos coeurs. Et si vous obéissez à Allah et à son messager il ne vous fera rien perdre de vos oeuvres] (49/14).

 

Donc le niveau de foi est plus haut que le niveau d'Islam. L'Islam est la soumission du corps et la foi siège dans le coeur. Elle implique des qualités spirituelles dont la première est la modestie et le respect vis à vis d'Allah, des hommes et des créatures.

 

Dans ce verset, Allah nous indique la solution pour atteindre la foi demandée: l'obéissance à Allah et au Prophète (sala Allah ‘alih wa salam). Mais il ne suffit pas d'obéir aux ordres physiques en négligeant le rôle du coeur et de l'esprit. Passer de l'Islam à la foi (imane) exige que nous fassions l'effort sur notre coeur en même temps que sur notre corps. En effet, le but de toute adoration physique est que l'esprit et le coeur fassent corps avec les gestes et les paroles. Par contre, si une personne adore Allah mais son esprit et son coeur sont ailleurs (fascinés par les créatures et par sa personne) et qu'il meurt avec son orgueil, là le hadith s'applique sur lui et il ne pourra pas accéder au Paradis.

 

Les récits du Prophète, prière et salut sur lui, abondent sur les adorateurs orgueilleux qui finissent en Enfer.

 
L'orgueil est le pire défaut

L'orgueil est le pire défaut qui puisse s'installer dans le coeur d'un homme ou d'un djinn. Donc, après la soumission physique, le premier effort pour purifier son coeur et pour se rapprocher d'Allah est de se débarrasser de l'orgueil.



Remède

Satan fait croire aux pratiquants qui se rendent compte de leur orgueil qu'il n'y a rien à faire et que d'ailleurs tout le monde est orgueilleux et qu'il y a bien quelque chose qui fera que le hadith ne s'appliquera pas sur eux et qu'ils iront quand même au Paradis. Dans le même hadith, le Prophète (sala Allah ‘alih wa salam) explique l'orgueil en donnant du coup la solution: «L'orgueil est le refus de la vérité et le mépris des gens». Ce sont les deux manifestations principales de l'orgueil que nous retrouvons dans le Coran:


1-Accepter la vérité : [Et quand on lui dit: redoute Allah (crains Allah et sois pieux envers Allah), l'orgueil criminel s'empare de lui (il devient fier et se défend de son péché)] (2/206).

 

C'est la réaction du coeur devant un conseil de se sentir attaqué et de se défendre. Il faut au contraire sentir que le conseil est une aide et que la personne nous veut le bien et la réussite dans ce monde et l'au-delà. Cette réaction positive est le signe de la foi. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut agir selon tout ce qu'on nous dit. Allah dit: [Ceux qui prêtent l'oreille à la parole puis suivent ce qu'elle contient de meilleur] (39/18).

 

Donc nous écoutons tous les conseils, qu'ils soient dits avec ou sans sagesse, qu'ils soient corrects ou incorrects, convenables ou non, puis nous suivons ce qui nous semble bon. Pour donner le conseil, il faut chercher la forme et les moyens les plus sages pour être efficace et conserver la bonne relation avec la personne. Mais quand nous recevons un conseil, il faut l'accepter quelle que soit sa forme.

 

Si nous sentons notre coeur bouillonner et se révolter en entendant un conseil, il faut essayer de se calmer. Une fois l'émotion passée, nous nous disons: «Mais pourtant mon but est Allah, le Paradis, la guidée... et cette personne me veut du bien et elle veut m'aider. Je ne cesse de demander à Allah la guidée, et Allah veut me corriger par son biais. Je devrais être très content qu'Allah a exaucé ma prière, et qu'il m'a indiqué un défaut que j'aurais peut-être mis des années à découvrir. La prochaine fois, je vais écouter très attentivement pour connaître mes erreurs et je vais vivement remercier quiconque me conseillera...»

 

En faisant cet effort, petit à petit, nos sentiments et nos réactions changent, jusqu'à ce que nous ne sentions plus nos coeurs rejeter la vérité. Nous ne pourrons jamais être sûrs de ne pas avoir d'orgueil, car il peut toujours y avoir un petit bout qui apparaîtra un jour. Par contre, si nous avons de l'orgueil, nous pouvons en être sûrs en constatant que nos coeurs rejettent un conseil alors que nous savons que c'est une vérité, surtout s'il est dit en public ou sur un ton dur. Nous devons alors concentrer notre effort là-dessus jusqu'à ce que nous ne sachions plus si nous avons encore de l'orgueil. Alors nous concentrons notre effort sur l'étape suivante, et chaque fois que l'orgueil fait une réapparition, nous le combattons de nouveau.

b) Ne pas mépriser : Le mépris des autres nous est expliqué par Satan: [Je suis meilleur que lui] (38/76). Mépriser quelqu'un n'est pas constater ses défauts ou ses péchés, mais c'est croire que nous serons meilleurs que lui le jour dernier.

 

Il nous arrive de penser: «Tiens! Voici Untel. Regarde sa prière! Il manque vraiment de connaissances. Moi, je ne commets pas ces erreurs-là. Il a tellement de lacunes... Sera-t-il meilleur que moi le jour dernier? Hors de question!...»
Quand Satan nous insuffle que nous sommes meilleure que telle personne, nous devons réagir immédiatement. Si nous nous laissons emporter par son discours et que nous y trouvons plaisir et facilité, nous nous laissons convaincre par ces idées, nos sentiments se forment en conséquence et c'est la destruction de nos coeurs. Répliquons à ces ruses par des arguments radicaux: nous ne savons pas si nos prières sont acceptées ou non, qui demain sera croyant ou pas, comment se déroulera le reste de notre vie et comment se passera le jugement devant Allah... Nous devons nous inquiéter de notre sort plutôt que de conjecturer sur celui des autres. En réfléchissant ainsi, nous ne nous plaçons au-dessus d'aucun musulman. Nous devons combattre les murmures de Satan chaque fois qu'ils viennent. A force de donner les mêmes réponses d'une logique irréfutable, Satan ne pourra plus nous induire en erreur.

 
Garder son coeur pur

Ensuite, pour garder son coeur pur, il ne faut pas essayer de connaître les défauts des autres, ni porter de jugement sur personne, ni prêter l'oreille à la médisance. Si l'on nous en parle, il faut faire taire la personne (avec sagesse), ou partir. Si nous entendons un mal sur quelqu'un, il ne faut pas le croire et imaginer d'autres explications. Si nous en avons la certitude, il ne faut pas le mépriser mais regarder nos propres défauts. Enfin, il ne faut répéter aucun défaut. Nombre de hadiths décrivent la très grave punition de celui qui s'occupe des défauts des autres. S'occuper des défauts des autres influence obligatoirement le coeur et fait naître et pousser le mépris et l'orgueil.


        Cependant, nous devons ordonner le convenable et interdire le blâmable. Si nous sommes témoins d'un mal, afin de garder nos coeurs purs, nous devons prier Allah pour pardonner à cette personne, lui faciliter le repentir et la guider. Ensuite vient le conseil avec sagesse. Car si nous ne nous orientons pas tout d'abord vers Allah, le diable peut intervenir dans nos pensées, puisqu'il murmure dès que nous oublions Allah. Nous risquons alors de ne pas être vraiment sincères et détachés de notre nafs (notre ego qui nous dit: je suis meilleur que lui). Le Prophète (sala Allah ‘alih wa salam) priait des heures la nuit pour la guidée des gens. Si nous ne pouvons pas en faire autant, essayons au minimum de demander à Allah dans notre coeur sans bouger les lèvres.

 

Sources :

La Voie Spirituelle : méthode pratique, écrit par Ben Halima Abderraouf, 2ème édition, 64p,

Repost 0
Published by nadia - dans Les MALADIES invisibles
21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 13:11


L’Hypocrisie

L’Hypocrisie est par définition le faite de dissimuler sa véritable personnalité et affecter par intérêt des opinions, des sentiments ou des qualités qu'on ne possède. Le prophète (Sala Allah ‘alih wa salam) a dit : « vous trouverez les pires des hommes au regard de Dieu , au jour de la résurrection , ceux qui ont un double visage, allant vers les uns avec un visage et vers les autres avec un visage différent »(rapporté par boukhari et muslim)

En général l’hypocrisie se divise en deux classes: La grande hypocrisie (hypocrisie de conviction) et la petite hypocrisie (hypocrisie de comportement).

 

L'hypocrisie de conviction

 

L'hypocrisie de conviction (la grande Hypocrisie) fait sortir de l'Islam, celui qui la possède et meurt sans s'être repenti, il sera dans la partie la plus éprouvante de l'Enfer (au plus bas niveau de l'Enfer). Cette hypocrisie comporte 6 types:

 

1- Celui qui traite le Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam) de menteur.

2- Celui qui dit qu'une seule chose que le Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam)  a apporté est un mensonge.

3- Celui qui déteste le Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam).

4- Celui qui déteste une seule chose que le Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam) a amené.

5- Celui qui se réjouit de la défaite des musulmans.

6- Celui qui est triste lorsque les musulmans sont vainqueurs.


Les caractéristiques de l'hypocrisie de conviction

 

Les caractéristiques des ces hypocrites l'hypocrisie de conviction et leurs actes sont:


a- Leur alliance avec les juifs et les chrétiens contre les musulmans : Allah les a distingué (dénigré) dans plusieurs versets de Son Livre. Il a dit: « N'as-tu pas vu les hypocrites disant à leurs confrères qui ont mécru parmi les gens du Livre: "Si vous êtes chassés, nous partirons certes avec vous et nous n'obéirons jamais à personne contre vous, et si vous êtes attaqués nous vous secourons." Et Allah atteste qu'en vérité ils sont des menteurs » (Sourate 59 - L'exode - Verset 11)


Toute une sourate a été révélée au sujet des hypocrites et porte leur nom dans le Coran. Allah les a désignés comme des menteurs. Ils disent par leur langue ce qu'ils ne pensent pas dans leurs coeurs. Allah a dit: « Ce sont ceux qui disent: "Ne dépensez point pour ceux qui sont auprès du Messager de Dieu afin qu'ils se dispersent." Et c'est à Allah qu'appartiennent les trésors des cieux et de la terre, mais les hypocrites ne comprennent point. »(Sourate 63 - Les Hypocrites - Verset 7)

 
b -le refus des lois d'Allah : Ils préfèrent les lois d'émanation humaine (rebelles) aux lois d'Allah qui a dit, Exalté soit-Il: « N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi (le prophète) et à ce qu'on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Taghout (Taghout=rebelle) alors que c'est lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le diable veut les égarer très loin dans l'égarement. Et lorsqu'on leur dit: "Venez vers ce qu'Allah a fait descendre et vers le messager! Tu vois les hypocrites s'écarter loin de toi. » (Sourate 4 - Les femmes - Versets 60 et 61).

 

L'hypocrite déteste le jugement d'Allah et de Son Messager (Sala Allah ‘alih wa salam) beaucoup plus que les juifs et les chrétiens. Il porte une grande inimitié aux croyants. N'ont-ils pas aidé, de tout temps, l'ennemi contre les musulmans et cherché à éteindre la lumière de la foi et de l'Islam. Allah exhorta Son Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam) contre leur obéissance et aussi à les combattre dans divers endroits (versets) du Livre. Il a dit: « O Prophète! Combats les incrédules et les hypocrites et soit dur envers eux. » (Sourate 66 - L'interdiction - Verset 9)


c - décourager les troupes musulmanes, les espionner au profit des mécréants et leur divulguer les faiblesses des musulmans : Allah, dit: « Ceux qui sont restés dans leurs foyers (les hypocrites) dirent à leurs frères: "S'ils nous avaient obéi, ils n'auraient pas été tués." Dis: "Ecartez donc de vous la mort, si vous êtes véridiques. » (Sourate 3 - La Famille d'Imrane - Verset 168)


Quant à leurs alliances avec les mécréants Allah dit à ce propos des hypocrites: « Annonce aux hypocrites qu'il y a pour eux un châtiment douloureux. Ceux qui prennent pour alliés les mécréants au lieu des croyants, est-ce à la puissance qu'ils recherchent auprès d'eux? (En vérité) la puissance appartient entièrement à Allah. » (Sourate 4 - Les femmes - Verset 138 et 139)


L’hypocrisie de comportement

 

Cette hypocrisie ne fait pas sortir de l'Islam, mais elle est plus grave qu'un grand péché. Celui qui meurt avec un des actes de cette hypocrisie sans s'être repenti dans cette vie d'ici-bas, Allah peut le punir comme Il peut lui pardonner. Quiconque à l'une de ces caractéristiques doit se réformer au plus vite.

 

Caractéristiques de l’hypocrisie de comportement

 

Elle a cinq caractéristiques dont la preuve est le Hadith du Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam) qui a dit: "Les signes de l'hypocrite sont trois:
1 - S'il parle il ment.

2 - S'il promet, il ne tient pas sa promesse.

3 - Si on lui fait confiance il trahit."

 

Et dans une autre version, le Prophète (Sala Allah ‘alih wa salam) a dit:
4 - S'il se dispute, il dépasse les limites (devient insultant)
5 - S'il fait un pacte, il le rompt (ne le respecte pas)." (Hadiths authentiques).

Et Allah est le plus Savant.

Repost 0
Published by nadia - dans Les MALADIES invisibles
3 avril 2006 1 03 /04 /avril /2006 19:12
La jalousie : la maladie invisible

 

L'homme de l'Islam doit se purifier des traits de caractère qui sont préjudiciables à sa perfection et à sa dignité, afin de pouvoir développer des habitudes constructives et saines, atteindre la maturité nécessaire pour être un homme meilleur, et obtenir la proximité d'Allah.

Maintenant nous nous proposons de mentionner quelques traits de caractère indésirables, qui dégradent l'homme, qui sont incompatibles avec sa dignité, et qui nuisent énormément à la société humaine. Aujourd'hui nous allons parler de la jalousie.

On rencontre normalement, dans chaque société, des individus qui acquièrent par de grands efforts ou par leur talent, une certaine distinction, telle qu'une connaissance extraordinaire, une compétence technique au-dessus de la moyenne, des enfants louables, un haut revenu légal, des réalisations éducatives, etc. La réaction des gens vis-à-vis de telles personnes est variable: les uns restent indifférents. D'autres se sentent heureux que quelqu'un soit prospère ou qu'il ait obtenu une distinction.

Cependant, certaines personnes ne peuvent supporter le bien-être des autres. Ils désirent avoir pour eux tout ce qui est bon, à l'exclusion des autres. Le progrès des autres les met mal à l'aise; et au lieu de faire des efforts pour réaliser des progrès eux aussi, ils expriment leur malaise en disant du mal des autres et en essayant de leur nuire. Une telle réaction s'appelle jalousie, laquelle est un vice choquant et inadmissible, mais malheureusement très courant parmi les hommes, les femmes, les jeunes et les vieux. Même certains parmi ceux qui détiennent eux-mêmes une haute position se sentent choqués par le progrès des autres. Tant que la jalousie n'est pas accompagnée d'une action correspondante, elle ne nuit qu'au jaloux lui-même, lequel éprouve un malaise dans son coeur. Mais dès qu'elle se traduit en actions, elle prend la forme de mauvaise langue, médisance, calomnie, etc.

 

La jalousie et les autres maladies invisibles

La jalousie est en fait le signe de nombreux défauts et maladies, à savoir:

a - Un jaloux est égoïste et veut que tout soit pour lui-même à l'exclusion des autres.

b - Il a un esprit étroit; autrement, il ne réagirait pas de cette façon aux progrès réalisés ou à la distinction obtenue par un autre.

c - Il a une courte vue. C'est pourquoi il ne peut pas penser que les autres aussi ont le droit d'avoir une position.

d - Il est agressif, car il est prêt à porter un coup à autrui et à mettre en danger sa position et la paix de l'esprit dans l'espoir de soulager, comme il le croît, son propre complexe.

 

La lutte contre la jalousie

Le meilleur moyen de lutter contre la jalousie est que le jaloux lui-même fasse des efforts en vue de réaliser un certain succès et obtenir une certaine distinction. Naturellement, un Homme qui ne s'occupe que de lui-même a peu de temps pour envier les autres.

Nous avons vu que la jalousie est une maladie spirituelle et un signe d'étroitesse d'esprit. Elle cause un malaise intérieur chez le jaloux et prive les autres de leur paix. C'est un fléau qu'il faut enrayer. Mais tout cela ne signifie pas que nous ne devions pas prendre des mesures contre ceux qui commettent toutes sortes d'agressions, qui privent les autres de leurs droits légitimes, ou qui occupent par des moyens détournés des postes qu'ils ne méritent pas.

Ce n'est pas de la jalousie que de prendre des mesures en vue de restaurer les droits et de contenir l'injustice et la duperie. C'est une autre chose. L'injustice, la discrimination et l'agression, de quelque forme qu'elles puissent être, doivent être combattues et stoppées d'une façon efficace. L'indifférence et le silence dans de tels cas sont, en eux-mêmes, un péché moral.

Donc ce n'est pas de la jalousie que de critiquer une personne qui acquiert une richesse par des moyens injustes, de défaire quelqu'un d'une position qu'il ne mérite pas. Nous ne devons pas être indifférents à l'obtention du pouvoir et de l'honneur par des moyens illégaux, mais nous devons essayer de mettre un terme à l'injustice et nous assurer que l'homme méritant obtient son dû.

 

Paroles du prophète à propos de la jalousie

La jalousie constitue un grand mal aussi bien ici-bas que dans l’au-delà. At-Tirmidhi a rapporté d’après Zubayr ibn al-Awwam que le Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « Une maladie des nations antérieures s’est propagée parmi vous : la jalousie et la haine, la raseuse qui ne rase pas la tête mais la religion. Au nom de Celui qui tient mon âme en sa main, vous n’entrerez pas au paradis aussi longtemps que vous ne vous aimerez pas mutuellement... Ne voulez-vous pas que je vous dise comment y parvenir ? Diffusez le statut parmi vous. » (Hadith déclaré beau. Voir le Djami’ d’At-Tirmidhi, 2434).

Un autre hadith, le prophète (salla Allah ‘alih wa salem) : « Gardez-vous de la jalousie, car elle consume les bonnes oeuvres, comme le feu consume le bois » (Rapporté par Abou Dawûd).

 

Certaines solutions contre la jalousie

1. Invoquer Allah et se soumettre à Lui pour qu’Il vous débarrasse de cette maladie. Car le Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) disait dans ces prières : «Guide mon cœur et débarrasse mon cœur de toute impureté. L’expression «guide mon cœur» signifie mets-le dans le droit chemin, et «débarrasse mon cœur de toute impureté» signifie : purifies-le de la tricherie, de l’antipathie et de l’inimitié.

 

2. Méditer le Coran et le lire fréquemment et s’intéresser plus particulièrement aux versets qui évoquent la jalousie car la lecture du Coran procure à l’homme des bienfaits d’après les propos du Très Haut : «Certes, les bonnes actions éliminent les mauvaises ».

 

3. Lecture de la biographie du Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) pour se rendre compte de son éloignement de la jalousie et de son amour du bien pour son prochain et même pour ses ennemis.

 

4. Lecture des récits portant sur les compagnons et leurs nouvelles.

 

5. Si ces choses (les mauvais sentiments) vous viennent à l’esprit, demandez à Allah de vous protéger contre Satan le damné, et occupez-vous de ce qui fera oublier ces intrigues et pensées fortuites.

 

6. Si Satan prend le dessus sur vous et installe la jalousie dans votre cœur, évitez l’apparition  dans votre langage et vos actes des indices de jalousie. En effet, tout homme porte une portion de jalousie. Cheikh al-islam dit : «Aucun humain n’est complètement exempt de la jalousie. Mais le généreux la cache et le méchant la laisse apparaître ». Les maladies des coeurs. L’on ne fera subir des comptes à l’homme pour ses pensées et sentiments qu’il garde pour lui-même. Mais on lui en fera subir pour ses paroles et actes. En effet, le Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) dit : « Allah pardonne à ma communauté l’erreur et l’oubli et ce qui résulte de la contrainte» (rapporté par Boukhari, 2033).

 

7. Si vous ressentez de la jalousie envers une personne déterminée, achetez-lui un cadeau et serrez-lui la main. Car le Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) a dit : «Les poignées de main éliminent la rancœur et l’échange de cadeau, élimine la haine » (rapporté par Malick dans al-Mouwatta, 1413) car la jalousie résulte de la haine. Son contraire qui est l’amour provient de l’échange de cadeaux et de poignées de main en guise de salutation.

A ce propos, le Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) a dit : «Vous n’entrerez au paradis que quand vous aurez eu la foi et vous ne posséderez celle-ci que quand vous vous serez aimé mutuellement. Ne voulez-vous pas que je vous indique une chose qui vous permette de vous aimer mutuellement ? Diffusez les salutations parmi vous ». (Rapporté par Mouslim, 81).

 

Sources :

www.muslimfr.com

Repost 0
Published by nadia - dans Les MALADIES invisibles
20 février 2006 1 20 /02 /février /2006 17:35


La maladie du cœur et son remède

Louange à Allah qui a créé l’homme dans la forme la plus parfaite, et l’a préféré à beaucoup de Ses créatures. Et Il lui a donné comme faveur la «raison » qui le distingue des bêtes afin qu’il connaisse son Seigneur et qu’il perçoive (par cette raison) Ses bienfaits.

 

S’il agit bien ici-bas, il sera honoré, dans cette vie et dans l’au-delà. Allah dit : «… et dans l’au-delà, il y a des rangs plus élevés et plus privilégiés» S17 V21

 

Et s’il agit mal et annule sa raison, alors Allah le rabaissera au plus bas niveau : «… Et quiconque aura été aveugle ici-bas, sera aveugle dans l’au-delà, et sera plus égaré (encore) par rapport à la bonne voie. » S17 V72

 

Je Le loue (Allah) pour Ses bienfaits qui sont indénombrables et Le remercie. Son droit est d’être obéi et non désobéi. Et je témoigne qu’il n’y a d’autre divinité digne d’être adorée excepté Allah, L’Unique, sans associé ; à Lui la Royauté et à Lui la Louange ; et Il est Capable de toute chose. Et je témoigne que Mohammad est Son serviteur et Son envoyé. Il répétait souvent : « Oh Toi qui détournes les cœurs ! Raffermis mon cœur sur ta religion ». Qu’Allah prie sur lui, sur sa famille, sur ses compagnons ainsi que sur ceux qui suivent sa voie et adhèrent à sa tradition « Sounnah » jusqu’au Jour Dernier et qu’Il les salue abondamment.

 

Serviteurs d’Allah ! Craignez Allah, Le Très haut, Il est Celui qui vous a créés et vous a façonnés et a perfectionné vos images.

Allah dit : «… Ô homme ! Qu’est ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, Le Noble, qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement ? Il t’a façonné dans la forme qu’Il a voulue. » S82 V6 à 8

En effet, ô homme, tu es composé de membres, et chacun de tes membres a été créé pour une action particulière, et si ce membre tombe malade alors ton action est anéantie ou bien elle sera déséquilibrée. Si la main est malade, alors il lui est impossible d’avoir de la force ; et si l’œil est malade, alors il lui est impossible de voir ; et si le cœur est malade à cause des péchés, alors il lui est impossible de faire la chose « particulière » pour laquelle il a été créé, qui est : Le savoir (el ‘Ilm), la sagesse (el Hikma), la connaissance (el ma’rifa), l’amour d’Allah et Son adoration.

 

La maladie du cœur est une  maladie grave et elle est cachée; celui qui en est atteint peut l’avoir sans le savoir et c’est pour cela qu’il y est inattentif, et même s’il le sait, il lui est difficile de patienter face à l’aigreur du remède. Car le remède consiste à ce qu’il « contrarie » ses passions (qu’il ne cède pas à ses passions). Le cœur, c’est le roi des membres et il est à l’origine de son bonheur ou de son malheur; il est à l’origine aussi de sa piété ou de sa corruption (perversion) ; le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : « N’y a t-il pas dans le corps un caillot? Lorsqu’il est sain le corps entier est sain, et lorsqu’il est perverti le corps entier est perverti. N’est-ce pas le cœur ? »

 

Dans ce Hadith, il y a une preuve que la piété des cahiers du serviteur dépend de la piété des actions. Et que la perversion des actions du serviteur dépend de la perversion de son cœur.

 Un cœur vertueux, c’est un cœur sain que rien, à part lui, n’est d’aucune utilité auprès d’Allah.

Allah, Le Très Haut dit : «Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain» S26 V88 & 89.

 
Les trois sortes de cœur

 

1.  La première sorte: c’est un cœur sain. Il est sain de tout vice et de tout mal et c’est un cœur qui ne contient rien d’autre, excepté l’amour d’Allah, sa crainte et une crainte de ce qui l’éloigne de Lui.

 

2. La deuxième sorte: c’est le cœur mort, sans vie, qui ne connaît pas son Seigneur et ne l’adore pas. Il s’abandonne à ses envies et à ses plaisirs, même s’il encourt le mécontentement d’Allah et Sa colère, et il n’accepte pas les conseils mais plutôt, il suit tous les démons tentateurs.

 

3.  La Troisième sorte : c’est un cœur malade. C’est un cœur vivant mais qui comporte en même temps un défaut.

 

Le premier cœur, c’est un cœur éveillé, vigilant, doux, souple et vivant ; le deuxième cœur est un cœur dur, desséché et mort; quant au troisième cœur, c’est un cœur malade : soit, il s’approche du salut, soit il s’approche de la ruine.

 

Serviteurs d’Allah ! La vie des cœurs, leurs morts et leurs maladies sont causées par ce que font les personnes.

 
Les moyens qui font qu’un cœur est vivant

 

Parmi les moyens qui font qu’un cœur est vivant, il y a l’empressement vers Allah, la récitation de Son Livre, sa méditation et le fait de beaucoup Le mentionner. Allah dit : «Ceux qui ont cru et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah. N’est-ce point par l’évocation d’Allah que les cœurs se tranquillisent ? » S13 V28

 

Allah dit aussi : « Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur » S8 V2

Et Allah dit : « Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité » S57 V16

 

Et comme autre moyen, il y a le fait de s’asseoir avec des pieux, de les fréquenter et de les prendre comme exemple. Comme moyen, il y a aussi le fait d’écouter des prêches et des sermons, d’être assidu aux prières du vendredi et aux prières en commun, de même que de regarder et de méditer sur les créatures d’Allah et ce qu’elles comportent comme sagesses.

 

Allah dit : « Certes, dans la création des cieux et de la terre,  dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes (Ayât) pour les doués d’intelligence » S3 V190.

 
Les causes de la mort des cœurs

 

Parmi les causes de la mort des cœurs, il y a le rejet de la vérité après en avoir eu connaissance.  Allah dit : «Puis quand ils dévièrent, Allah fit dévier leurs cœurs, car Allah ne guide pas les gens pervers » S61 V5

 

 Et Allah dit aussi : « Puis ils se détournent. Qu’Allah détourne leurs cœurs ! Puisque ce sont des gens qui ne comprennent rien » S9 V127

 

Et Allah dit aussi : « Ô vous qui croyez ! Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur » S8 V24

 

Celui dont le cœur est mort est plus vil que les animaux et sa destination sera l’enfer. Allah dit : «Nous avons destiné beaucoup d’hommes et de Djins pour l’enfer. Ils ont des cœurs mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux mais ne voient pas. Ils ont des oreilles mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants » S7 V179

 

Et ce cœur devient cacheté, renversé, scellé et il ne sera pas bénéfique à son propriétaire car il s’est opposé à la vérité et a accepté le faux ; ce qui est vain est ainsi devenu sa nourriture. L’égarement est son chemin, et son sort est l’enfer. Nous recherchons refuge auprès d’Allah contre l’abandon !

 
Causes de la maladie des cœurs

 

Il y a parmi elles, le fait de «manger l’illicite », car la mauvaise nourriture nourrit d’une mauvaise manière. Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit concernant celui qui prolonge son voyage, qui est hirsute, couvert de poussière et qui tend la main vers le ciel et dit : « Ô Seigneur, Ô Seigneur ! » alors que sa nourriture est illicite, que ses habits sont illicites et il se nourrit de l’illicite, comment pourrait-il, ainsi, être exaucé !?! 

L’accroissement du fait de « manger l’illicite » à notre époque est une cause des maladies du cœur, de la perversion des comportements ainsi que de la déchéance des mœurs comme vous le constatez vous-mêmes dans notre société. Parmi les causes de la maladie des cœurs, il y a le fait de faire des péchés, car les péchés ont une influence sur le cœur et le rendent malade.


Allah dit : «Non ! Mais ce qu’ils ont accompli couvre leurs cœurs» S83 V14

 

Et il a été rapporté dans un Hadith que lorsque le serviteur commet un péché, son cœur est souillé par un point noir. S’il se repent ce point s’efface, sinon il s’agrandit et augmente le danger pour son cœur.

 

Il y aussi comme cause de la maladie des cœurs, le fait d’écouter ce qui est interdit, d’écouter les paroles interdites. Ce fléau a beaucoup augmenté à notre époque et a diversifié les perversions. Et les moyens de diffusion se sont multipliés par le biais de la radio, de la télévision et des cassettes, et les effets de cette écoute interdite sont alors apparus et ont corrompu beaucoup de femmes et d’enfants, mais aussi beaucoup d’hommes. Les chansons font partie des moyens importants utilisés par Iblis pour pervertir les cœurs et certes la parole d’Allah adressée à Iblis: « Excite par ta voix ceux d’entre-eux que tu pourras » S17 V64

 

Parmi les causes de la maladie des cœurs, il y a le regard illicite. Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : « Le regard est une flèche empoisonnée parmi les flèches d’Iblis ».


Et Allah dit : «Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leurs chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards et de garder leur chasteté» S24V30


Le regard illicite attise les désirs dans le cœur et le rend malade. Parmi les causes qui rendent les cœurs malades, il y a la lecture de livres pervers qui se sont propagés à notre époque et ont détourné beaucoup de gens de la lecture de livres utiles ; et il y a aussi la lecture des journaux et des magazines libertins comme cela s’est multiplié dans nos marchés, dans nos maisons et dans nos bureaux. Certes, les gens baignent dedans, hommes, femmes et enfants. Et il n’y a de force et de Puissance qu’en Allah.

 

Serviteurs d’Allah ! Il n’y a pas de guérison pour les maladies des cœurs, si ce n’est avec les remèdes qu’Allah a révélés dans Son Livre et dans la Sounnah de Son Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam).

 

Allah dit : «Ô gens ! Une exhortation vous est venue de votre Seigneur et une guérison de ce qui est dans les poitrines » S10 V57.  Et Allah  dit : «Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants » S17 V82. Et Il dit aussi: « Dis : Pour ceux qui croient, Il est une guidée et une guérison » S41 V44

 

Suivez le Livre d’Allah, (appliquez vous-y) ! Ainsi que la Sounnah de Son envoyé pour guérir vos cœurs. Il y a en eux  la guérison et la miséricorde, la lumière et la guidée, l’âme et la vie, ainsi que la préservation contre le diable et ses tentations. Et que chacun de nous préserve son âme et l’éloigne des sujets de la tentation (fitna) et lui coupe tous les chemins vers le mal.

 

Tout comme il vous faut aussi éloigner vos enfants et vos maisons des chemins vers le mal et de ce qui appelle à la perversion, si vous souhaitez la guérison de vos cœurs et le bien pour votre société et répétez souvent cette invocation que répétait souvent le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) : « Et c’est ainsi que Nous t’avons révélé un esprit provenant de Notre ordre. Tu n’avais aucune connaissance du Livre ni de la foi mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs. Et en vérité tu guides vers un chemin droit, le chemin d’Allah à qui appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Oui, c’est à Allah que s’acheminent toutes les choses » S42 V52 & 53.

Repost 0
Published by nadia - dans Les MALADIES invisibles

Articles Récents