Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Catégories




























Voter Imaniatte

Un clique pour voter Imaniatte


Image disparue

9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 21:32


Contenu de la catégorie : Santé, cliquez sur le sujet qui vous intéresse. Vos commentaires et suggestions sont les bienvenues.


 

 

Pourquoi les musulmans ne mangent pas de porc?

 

L’interdiction formelle de la consommation du vin en Islam

 

La datte : une nourriture miracle

 

La Graine De Nigelle

 

La circoncision et la santé

 

Les effets bénéfiques du miel sur la santé

 

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 13:48


Pourquoi les musulmans ne mangent pas de porc?

Le fait que le porc soit interdit en islam est une chose bien connue. Les points suivants expliquent différents aspects de cet interdit:

 

Le porc est interdit dans le Coran : Le Coran interdit la consommation du porc dans au moins 4 versets différents, c'est- à-dire (Sourate 2:173), (Sourate 5:3), (Sourate 6:145) et (Sourate 16:115)

"Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah..." [Le Coran, 5:3]
Ces versets coraniques à eux seuls suffisent à convaincre les musulmans du bien-fondé de l'interdiction du porc.

 

Le porc est interdit dans la Bible : Peut-être le chrétien sera-t-il plus convaincu par ses propres écritures. La Bible interdit la consommation du porc dans le Lévitique: "Vous tiendrez pour impur le porc parce que tout en ayant le sabot fourchu, fendu en deux ongles, il ne rumine pas."
"Vous ne mangerez pas de leur chair ni ne toucherez à leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs." [Lévitique, 11:7-8]

Le porc est également interdit dans le Deutéronome: "Et le porc, qui a bien le sabot fourchu et fendu mais qui ne rumine pas; vous le tiendrez pour impur. Vous ne mangerez pas de sa chair et ne toucherez pas à son cadavre."[Deutéronome, 14:8] On retrouve un interdit similaire dans Isaïe, chapitre 65, verset 2-5.

 

Le porc n’a pas de cou pour l’égorger : le porc ne peut pas être égorgé tout simplement parce qu'il n'a pas de cou.....Cela est une caractéristique physique naturelle du porc, de ne pas avoir de cou.

Les musulmans disent que si Dieu avait voulu que l'on puisse manger du porc, Il lui aurait donné un cou pour qu'on puisse l'égorger.

 

La consommation du porc peut être la cause de plusieurs maladies : Les autres non-musulmans et athées ne seront d'accord avec cet interdit que si on leur présente des preuves logiques et scientifiques. La consommation du porc peut être la cause de pas moins de 70 types de maladies. Une personne peut avoir plusieurs helminthes comme l'ascaride, l'ankylostome, etc. L'un des plus dangereux est le Taenia Solium qui, dans la terminologie courante est appelé ténia, ou ver solitaire. Il se réfugie dans l'intestin et il est très long.

La consommation de porc est mauvaise pour la santé, quelque soit le produit : côtes de porc, jambon, bacon, etc.

L'acide urique est une substance dangereuse pour le corps humain. Il est important de noter que le corps du cochon ne se débarrasse que de 2% de son acide urique, les 98% restants ne sortant pas du corps. Ceci explique le haut pourcentage de rhumatismes trouvé chez ceux qui consomment du porc.


Ses œufs pénètrent le système sanguin et peuvent ainsi atteindre pratiquement tous les organes. S'ils pénètrent dans le cerveau, ils peuvent provoquer des pertes de mémoire. S'ils pénètrent dans le cœur, ils peuvent provoquer un arrêt cardiaque. S'ils pénètrent les yeux, ils peuvent causer la cécité et s'ils pénètrent le foie, ils peuvent y causer de sérieux dommages. Ils peuvent endommager presque tous les organes du corps.


Une idée reçue répandue au sujet du porc veut que si celui-ci est bien cuit, les œufs de vers qu'il contient meurent. Dans un projet de recherche entrepris aux états-Unis, il a été découvert que parmi 24 personnes ayant contracté le Trichura Tichurasis, 22 avaient fait bien cuire leur viande de porc. Cela indique que les œufs présents dans la viande ne meurent pas lorsque exposés à des températures de cuisson.

 

Le porc et l’acide urique : Les recherches scientifiques ont démonté que la consommation de la viande porcine quelle soit (jambes, cuisse, baccon, foie..) est très nocif pour la santé : En effet, le corps humain contient de l'acide urique, cette acide à un effet très nocif pour la santé.

Pour cette raison, le corps humain en évacua 98 % par voie urinal et en garde 2 % dans le corps. À l'inverse, le cochon, qui est réputé pour sa grande variété de consommation (foin, viande, herbe, il mange même les hommes) n'évacua pas ces déchés par voie urinal. Ceci étant stocké dans son corps. Le corps du cochon garde donc 98 % d'acide urique dans son corps pour n'en évacuer que 2 % !

Nous avons vu que cette acide est très nocif pour la santé ! (C'est pour cette raison que Dieu exalté soit-il à instauré l'égorgement rituel, mais c'est un tous autre sujet)

Donc la viande porcine contient dans toute sa surface de la matière grasse et 98 % d'acide urique.

 

La viande de porc génère surtout de la graisse : La viande de porc ne génère que très peu de tissus musculaires et contient un excès de gras. Ce gras se dépose dans les vaisseaux et peut causer de l'hypertension et/ou un arrêt cardiaque.

 

Le porc est l'un des animaux les plus sales qui soient : Le porc est l'un des animaux les plus sales de la terre. Il vit dans la boue, le fumier et la saleté. C'est le meilleur charognard que Dieu ait créé. Dans les villages où il n'y a pas de toilettes modernes et où les villageois font leurs besoins à l'extérieur, très souvent, ce sont les porcs qui les débarrassent de leurs excréments en les mangeant. Certains avanceront que dans les pays développés comme l'Australie, les porcs sont élevés dans des conditions on ne peut plus hygiéniques. Mais même dans ces conditions, les porcs sont confinés à des porcheries et en dépit des efforts déployés pour les garder propres, ils demeurent sales de nature. Ils mangent avec appétit leurs propres excréments comme ceux de leurs voisins.

 

Le porc est l'animal le plus obscène qui soit : Le porc est l'animal le plus obscène que l'on retrouve sur cette terre. C'est le seul animal qui invite ses compagnons à s'accoupler avec sa partenaire.

 

la consommation du porc et le cancer : consommer de la viande de porc une fois ou plus par semaine multiplie chez la femme le risque de cancer du sein par deux (Lubin et al., International Journal of Cancer, 1981, et Kolonel et al., British Journal of Cancer, 1981).

Les nitrates, souvent présents dans les produits carnés (porc principalement), se transforment dans le corps humain en nitrosamines, carcinogènes extrêmement puissants (Académie Nationale Britannique des Sciences, Rapport sur les accumulations de nitrates, 1972).

 

Le porc et les bactéries : la streptococcus est une bactérie pathogène du porc. Chaque année, ce microorganisme est responsable de sévères pertes économiques pour l’industrie porcine du Québec. La bactérie peut également affecter l’humain, et tout particulièrement les travailleurs de l’industrie porcine. Ces cas sont peu diagnostiqués étant donné la méconnaissance de ce pathogène dans le domaine de la santé humaine. Chez le porc, les manifestations cliniques les plus fréquemment observées sont la méningite et la septicémie.

La bactérie est capable de traverser la fine barrière hémato-méningée protégeant le cerveau du porc. Cette barrière est constituée de cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur des minuscules vaisseaux sanguins irriguant le cerveau.

 

Sources :

http://www.icsfp.com/FR/Contents.aspx?AID=1620

www.islam-fraternet.com

www.acfas.ca/prix/desjardins2005vanier.html

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE
8 mai 2006 1 08 /05 /mai /2006 16:30

L’interdiction formelle de la consommation du vin en Islam



Question:

Je suis chrétien. Et quand nous demandons pourquoi la consommation du vin est interdite en Islam on vous dit que c’est parce qu’il perturbe la raison. Pourtant la prise d’un petit verre une fois après quelques mois n’a pas d’effet nocif. Mieux, certains scientifiques affirment que c’est bon pour le cœur. Pourquoi cette interdiction formelle d'en consommer même une seule goutte. L’on est assez raisonnable pour se maîtriser et cesser de boire avant de devenir ivre. Pourquoi l’Islam exige-t-il des musulmans de s’éloigner du vin, et de la viande porcine pour la bonne pratique de leur religion au lieu de se contenter d’en expliquer les mauvais effets et de laisser les gens choisir ?


Réponse:

Louanges à Allah

Premièrement, nous vous souhaitons la bienvenue à notre site en tant que chercheur de la vérité. Nous demandons à Allah de rendre notre réponse satisfaisante et de faire en sorte que, après l’avoir lu et médite avec objectivité, vous saisiriez la parfaite sagesse de la loi Islamique et procèderez a la révision de votre position et chercherez la vérité

Deuxièmement, il est établi dans notre loi Islamique qu’elle vise à maximaliser les avantages et à réduire au maximum  les préjudices. Toute chose utile et toute chose dont les aspects utiles l’emportent sur les aspects négatifs sont jugées licites. De même, toute chose nocive et toute chose dont les aspects négatifs l’emportent sur les aspects positifs sont jugées illicites. Or le vin  appartient à cette catégorie incontestablement.

A ce propos le Très Haut dit : « Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis: "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l’utilité". Et ils t’interrogent: "Que doit- on dépenser (en charité)?" Dis: "L’excédent de vos biens." Ainsi, Allah vous explique Ses versets afin que vous méditiez   » ( Coran , 2 : 219 ). Les préjudices qui résultent de la consommation du vin sont évoqués par Allah, le Transcendant, le Très Haut en ces termes : «ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. ةcartez- vous en, afin que vous réussissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salâ. Allez- vous donc y mettre fin?   » (Coran, 5 : 90-91). A travers ces deux versets, Allah le Très Haut déclare vigoureusement le vin interdit voire assimilé aux statues-idoles et aux flèches de divination; deux manifestations du shirk (idolâtrie) très répandues dans la péninsule arabique avant l’Islam. Allah en a fait ici des œuvres diaboliques. Or l’œuvre du diable consiste dans la turpitude et le blâmable. Voilà pourquoi Allah nous donne l’ordre de nous en éloigner et fait de cela le moyen d’accéder au bonheur. Allah a cité parmi les préjudices du vin affectant la religion le fait de détourner les gens de l’accomplissement de leurs devoirs et des actes culturels méritoires comme le rappel d’Allah et la prière.

Le vin provoque des dégâts si important qu’il mérite bien ces propos de notre Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) : «  Le vin est la mère des vices » Hadith bon.

Le Messager d’Allah (Salla Allah ‘alih wa salam) a dit encore : «  Le vin est la mère des turpitudes, le plus grave des pêchés majeurs. Celui qui le consomme peut coucher avec sa mère ou sa tante paternelle ou maternelle » Hadith bon

Ceci fait partie des preuves de la véridicité de notre Prophète Muhammad (Salla Allah ‘alih wa salam). Son information s’est avérée. N’avez-vous pas appris la nouvelle de ce jeune qui, arrivé chez lui dans une ivresse totale, viola sa propre mère après avoir menacé de la tuer avec un couteau ? Prise de pitié pour lui, elle obtempéra. Mais quand le jeune a retrouvé sa lucidité et réalisé l’acte qu’il venait de commettre, il s’est suicidé.

Regardez à quoi le vin l’a conduit ! Viol de sa propre mère et suicide ! Nous demandons à Allah de nous en préserver.

Bien plus, l’Encyclopédie britannique  dit que la plupart des agressions sexuelles incestueuses, comme celles qui visent les proches parents comme la sœur, la mère et la fille, sont commises sous l’influence de l’alcool.

S’agissant de l’affirmation selon laquelle la prise d’une faible quantité de vin est bonne pour le cœur, nous disons ceci :

 

Le Vin et la santé

 

Premièrement, les recherches récentes ont prouvé que ce qui est dit à propos du bon effet du vin sur le cœur, notamment le dilatement des veines est une erreur énorme.

En effet, le vin ne dilate pas les veines qui arrosent le cœur, comme on l’a imaginé. Car il dilate les artères, tout en rétrécissant les veines à cause de l’accumulation des résidus de graisse et de cholestérol en leur sein. C’est pourquoi il favorise les tensions cardiaques et l’angine (ou douleur aiguë à la poitrine). Ceci est surtout le cas quand sa consommation s’accompagne de l’usage du tabac qui, à son tour, provoque le rétrécissement des reins.

Le vin a un effet sur le cœur lui-même puis qu’il l’empoisonne et perturbe son fonctionnement. Ceci est surtout le cas quand on consomme de le bière contenant du cobalt. Le cœur peut aussi être atteint d’une inflammation à cause des effets de l’alcool.

Deuxièmement, le prétendu bon effet de l’alcool sur le cœur peut être obtenu de sources autres que le vin qui provoque plus de préjudices et de pêchés que de bons effets.

Troisièmement, on dit encore que la prétendue utilité du vin pour le cœur est due aux fruits et d’autres matières dont on extrait le vin comme la vigne, la pomme etc. Mais il est-il possible d’obtenir les effets positifs à partir des éléments nutritifs non fermentés qu’Allah a rendus licites.

Quatrièmement, à supposer que le vin ait des effets positifs sur le cœur, il faut les comparer à ses grands effets destructeurs pour la santé, effets qu’il est possible de constater grâce à la lecture de n’importe quel ouvrage de référence en médecine traitant de l’alcoolisme et de ses conséquences dévastatrices pour l’homme.

Voir par exemple : al-idman al-kouholi (l’alcoolisme) par Dr Nabhi at-Tawil, édition de Mouassassat ar-Rissala, Beyrouth ; abhath wa a’amaal al moutamar al-Islami (actes des 3e et 4e Conférences Mondiales sur la médecine Islamique, Edition du Kuwaît, 1405 et 1407 H (1985 et 1987 ).

 

Le vin était utile ?

 

Comme aujourd’hui, des gens croyaient jadis que le vin était utile. C’est pourquoi, l’un des compagnons du Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) Tariq ibn Souwayd al-Djou’fi interrogea le Prophète  à propos du vin et le Prophète  le lui interdit : « J’en fais un usage curatif ».  Il n’a rien de curatif répond le prophète; il est source de maladie "(rapporté par Mouslim) Ces propos du Prophète font partie des preuves de sa véridicité et de sa prophétie.

Vous dite que l’homme est assez raisonnable pour maîtriser ses actes et cesser de boire avant de tomber dans une ivresse totale. Voilà les propos de quelqu’un qui ne fait pas attention aux voies par lesquelles passe Satan le maudit pour éloigner les gens  du Maître des mondes. C’est en plus la parole de quelqu’un qui ne connaît pas  ou qui feigne d’ignorer la relation qui lie le consommateur du vin à cette boisson et qui est telle qu’elle l’entraîne progressivement vers l’alcoolisme Satan entraîne le fidèle serviteur progressivement (vers ses objectifs). Tel le fait passer du moins important au plus grave, il tente de le faire passer du simple acte de désobéissance envers Allah à l’infidélité, et ce pas à pas et étape par étape, si toutefois il en ait la possibilité. C’est à quoi renvoie la parole du Maître des mondes dans la sourate de la lumière « vous qui avez cru! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, (sachez que) celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. Et n’eussent été la grâce d’Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d' entre vous n’aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient. » (Coran, 24 : 21).

Un proverbe oriental dit : «  L’homme prend un verre de vin puis le premier verre prend un deuxième puis celui-ci prend l’homme ».L’histoire commence par un conseil donné par un médecin ou un ami qui veut  que l’on prenne un verre à titre d’apéritif ou pour être détendu ou pour faire comme les amis réunis dans le cadre d’une réception pendant laquelle le vin est servi comme une composante du menu. Ensuite, on établit progressivement un lien organique et psychologique avec l’alcool. Et celui-ci finit par faire partie de la vie  de l’intéressé. Ce processus aboutit à la transformation du consommateur accoutumé en un prisonnier de l’alcool ; il le cherche comme un malade cherche un médicament.

Voilà pourquoi la loi Islamique a été sage dans son interdiction de la consommation d’une quantité quelconque du vin ; petite ou grande. Car la petite est la première composante de la grande quantité et le cumul des petites quantités fait une grande quantité !

« Ne méprise rien de petit. Car des cailloux ressemblés forment une montagne ».

 

Laisser choisir

 

Vous dites pourquoi l’Islam exige t-il des musulmans l’abandon du vin et de la viande porcine pour la bonne pratique de leur religion au lieu de se contenter de leur en expliquer les méfaits et de la laisser choisir ?

Cette question recèle une grande supercherie. Car il est connu que la capacité intellectuelle et les connaissances ne sont pas les mêmes chez tous les individus quand il s’agit de réaliser ce qui est nocif et ce qui est utile. Et il en est de même de leur force et de leur volonté de s’imposer le choix de ce qui est utile et l’abandon de ce qui est nocif. Il ne serait pas possible de régler les conduites individuelles et collectives, si on laissait chacun choisir librement ce qu’il y a à faire.

Si une telle liberté de choisir était accordé à tous, les effets nocifs de la consommation du vin et ses conséquences dévastatrices ne se limiteraient pas aux seuls consommateurs puisqu’ils atteindraient toutes les couches de la société. C’est pourquoi on ne peut laisser chacun choisir selon son bon vouloir.

Les maladies liées à l’alcoolisme ont un impact affaiblissant sur toute la société car celle-ci est un corps constitué d’individus. La baisse de la productivité qui  résulte de la maladie de l’alcoolique porte atteinte à d’autres. La part du budget (national) consacrée à son traitement est un manque à gagner pour d’autres, et ce, pour ne pas parler des crimes qui résultent de l’alcoolisme. A propos de ces crimes, un rapport de l’OMS traitant des crimes violents  commis dans 30 pays dont les US et la Grande Bretagne affirme que 86% des homicides et 50% des viols sont commis sous l’effet de l’alcool. Les statistiques concernant cette affaire sont nombreuses et disponibles dans différents pays du monde.

S’agissant des accidents de la circulation, ils sont plus connus. En effet, en 1965, par exemple, les morts provoquées par des accidents de la circulation aux US s’élevaient à 49.000  cas auxquels il fallait ajouter 1.800.000 blessures entraînant  un handicap irréversible. Les autorités médicales de l’époque ont estimé que la moitié des accidents mortels était due à l’alcool. La perte (économique) qui en a résulté était estimée à 8 milliards 900 millions de dollars.

Au Chili, en Amérique du Sud, 70% des accidents de la circulation de l’année 1966 étaient lié à l’ivresse. A Paris, on a découvert que dix à quinze pour cent de l’ensemble des accidents était dû à l’alcool.

Par ailleurs, on oppose à l’auteur de la présente question ceci : pourquoi pas se contenter d’expliquer aux gens les méfaits du vol tout en leur donnant la liberté de choisir et sans établir une peine  pour le vol ?

Pourquoi ne pas en faire de même pour le meurtre et la corruption ? Ce serait faire en sorte que la société soit livrée au chaos et à la loi de la jungle. En plus, la même question ne peut être posée par rapport à toutes les lois qui régissent la vie des gens.

Le fondement de l’abandon de la religion d’Allah le Très Haut descendue du ciel, et de l’abandon de sa loi faite pour ses fidèles serviteurs repose sur cette idée selon laquelle il faut laisser l'homme sans rien lui prescrire ou proscrire. Pourtant l’observance des ordres et des interdits et le respect du licite et de l’illicite constituent la plus simple expression de la servitude envers Allah. C’est le droit exclusif du Créateur en tant que créateur. A ce propos la Maître des mondes dit :" L’homme pense- t- il qu’on le laissera sans obligation à observer?"’ (Coran, 75: 36 ). C’est-à-dire l’homme croit-il que son Maître va le laisser sans  lui imposer un ordre ou un interdit ? Ce qui aurait pour conséquence de le laisser éternellement dans sa tombe sans le ressusciter et sans l’amener au rassemblement des humains et sans lui faire un examen de ses œuvres : Où serait alors passé sa servitude à l’égard du Maître des mondes puisqu’il n’y aurait plus ni ordre ni interdit ni récompense ni châtiment ? Pourquoi alors entrerions-nous au Paradis?

 

www.islam-qa.com

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE
4 avril 2006 2 04 /04 /avril /2006 15:29

La datte : une nourriture miracle

Les dattes constituaient un aliment fondamental pour les musulmans. La femme du prophète Aïcha (Allah soit satisfait d'elle) dit : "Il nous arrivait, nous la famille de Muhammad, parfois de rester un mois sans faire de feu (pour cuisiner) puisque nous n’avions que des dattes et de l'eau (pour toute subsistance)" (rapporté par l’Imam Muslim).

Elle dit aussi : "Le Prophète (P. S. soient sur lui) mourut et nous n'avions encore pour apaiser notre faim que les deux choses : les dattes et l'eau" (rapporté par l’Imam Muslim). Il est difficile de comprendre comment la famille du prophète peut tenir un mois sans manger que des dattes, et la question qui se pose : pourquoi les dattes ? Est-ce pour la simple raison que le prophète Muhammad (P. S. soient sur lui) était pauvre et que les palmiers étaient amplement cultivés dans la péninsule arabe ?

La réponse est certainement : Non. En effet, le prophète (P. S. soient sur lui) ne mangeait pas seul les dattes mais il recommandait à tous les musulmans de les manger : le prophète (P. S. soient sur lui) dit : "Celui qui commence sa journée par manger sept dattes ne sera pas lésé ni par un poison ni par un envoûtement".

Dans une autre version rapportée par Saad (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah (P. S. soient sur lui) dit: "Quiconque mange, chaque matin, sept dattes de ses deux plaines (de Médine) (couvertes de pierres noires), ne sera pas atteint d’aucun poison jusqu'au soir" (rapporté par l’Imam Muslim). Il dit aussi : "Les occupants d’une maison qui ne contient pas des dattes ont toujours faim" (rapporté par les imams Attirmidhi, Abou Daoud et Ibn Majah).

De plus, le prophète (P. S. soient sur lui) recommandait à ses compagnons de mâcher les dattes et les faire goûter aux nouveau-nés : Abou Moussa (qu'Allah soit satisfait de lui) dit : "Il m'était né un enfant. Je le portai au Prophète (P. S. soient sur lui) qui lui donna le nom d’Ibrahim, et lui frotta la gorge avec une datte" (rapporté par l’Imam Muslim).

Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) dit aussi : "On apporta les nouveau-nés à l'Envoyé d'Allah (P. S. soient sur lui) pour qu'il les bénisse et leur frotte l'intérieur de la bouche avec une datte mâchée"(rapporté par l’Imam Muslim).

Les dattes ne sont pas bénéfiques seulement après la naissance mais aussi avant la naissance. En effet, Allah, l’Exalté, a demandé à Marie, mère du prophète Issa (Jésus, paix sur lui), de manger les dattes, Allah dit dans le Coran : "Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse !" (Marie, 25-26). Il est ainsi recommandé à toutes les femmes enceintes de manger des dattes surtout dans la période qui précède l’accouchement.

En outre, le prophète (P. S. soient sur lui) a recommandé aux musulmans de rompre le jeûne du Ramadan avec des dattes : Salman Ben Amer (Allah soit satisfait de lui) rapporte que le prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Si l’un d’entre vous veut rompre le jeûne, qu’il le fasse avec des dattes par ce qu’elles sont une bénédiction, et s’il ne trouve pas des dattes, qu’il rompe le jeûne avec de l’eau parce qu’elle est une purification " (rapporté par les Imams Abou-Daoud et at-Tirmidhi).

En ayant suivi la tradition du Messager d’Allah et sachant que nos ancêtres musulmans ont pu envahir le quart de la terre peuplée en un tiers du siècle tout en ayant eu comme nourriture essentielle les dattes et l’eau, il n’y aura aucun doute de conclure que les dattes forment une nourriture exceptionnellement riche. Afin de découvrir la richesse des dattes, nous avons effectué une recherche sur les études scientifiques faites sur les dattes. En surfant dans le site aprifel, nous avons découvert que les dattes sont riches en métaux dont le potassium, le calcium et le fer, et en vitamines dont les vitamines A, B et C. Les dattes sont encore très riches en fibres alimentaires nécessaires pour éviter la constipation. Nous trouvons aussi dans les dattes beaucoup de composés organiques indispensables à notre santé. Nous vous invitons donc notre cher lecteur à lire attentivement les principales caractéristiques des dattes sèches ainsi publiées par aprifel, mais avant de plonger dans le monde des dattes, une question se pose : qui a appris, il y a quatorze siècles, au prophète Muhammad qui était illettré toutes ces caractéristiques des dattes ? La réponse est bien sûr : Allah le Tout Puissant. Quel miracle !

 

Les principales caractéristiques

 

Fruit d'une variété de palmier répandu dans tout le bassin méditerranéen, la datte (Phoenix dactylifera) possède une composition originale qui la différencie nettement des autres fruits, et explique qu'elle soit couramment présentée sous forme de datte séchée.

La datte est surtout commercialisée et consommée sous forme de datte sèche, c'est-à-dire partiellement déshydratée. Elle ne renferme plus alors que 15 à 20 % d'eau en moyenne (au lieu de 65 à 70 % dans la datte fraîche). Elle concentre évidemment sa matière sèche, ce qui entraîne des modifications sensibles dans sa composition, et lui donne des caractéristiques nutritionnelles tout à fait particulières.

La teneur en glucides (sucres) de la datte sèche atteint 64 à 69 % c'est-à-dire 3 à 5 fois ce que l'on trouve dans les fruits frais. Cette teneur est comparable à celle des autres fruits séchés du marché (60 à 65 % pour l'abricot, la banane, la poire ou la pomme séchés, 66 % pour le raisin sec). Il s'agit en majorité de fructose et de glucose (chacun représentant environ les 2/5° des glucides totaux), et pour une moindre part de saccharose (environ 1/5° du total). On note aussi la présence de petites quantités de sorbitol.

C'est parce que la datte est à la fois riche en sucres, et peu hydratée, qu'elle peut se garder à température ambiante sans s'altérer. Encore faut-il veiller à la maintenir au sec, à l'abri de l'humidité, afin de la préserver d'un éventuel développement de moisissures.

Le taux des protides atteint 2,5 % dans la datte sèche (0,5 à 1 % dans les fruits frais), mais celui des lipides reste très faible (moins de 1 % en général).

La datte sèche est un fruit hautement énergétique : elle fournit 287 kcalories - 1200 kJoules - aux 100 g net (soit environ 115 à 120 g de dattes pesées avec le noyau). Elle se situe sur ce point sensiblement au niveau des autres fruits séchés (raisin sec, abricots secs).

Les minéraux et oligo-éléments sont remarquablement abondants dans ce fruit : la datte sèche en renferme 1,5 à 1,8 g aux 100 g (2 à 3 fois plus que les fruits frais). C'est un des fruits les plus riches en potassium (plus de 670 mg aux 100 g), en calcium (62 mg) et en magnésium (58 mg), ainsi qu'en fer (3 mg). Cuivre, zinc, manganèse sont également présents à des niveaux intéressants.

Le profil vitaminique de la datte sèche se caractérise par des teneurs tout à fait appréciables en vitamines du groupe B : 1,7 mg de vitamine B3, 0,8 mg de vitamine B5, 0,15 mg de vitamine B6, 0,10 mg de vitamine B2. Par contre, la vitamine C (qui atteignait 15 mg dans la datte fraîche) a presque totalement disparu dans la datte séchée (2 mg en moyenne), et la teneur en provitamine A dépasse rarement 0,03 mg aux 100 g.

La datte séchée est un des fruits les plus riches en fibres : elle en apporte en moyenne plus de 7 g aux 100 g (bien davantage que les fruits frais, dans lesquels elles dépassent rarement 2,5 g). Il s'agit pour l'essentiel (plus de 85 % du total) de fibres insolubles, cellulose et hémicelluloses.

 

L'intérêt nutritionnel et diététique

 

Apports énergétiques

 

KCalories

KJoules

287.0

1200

 Une bonne "recharge" énergétique : Sous un assez faible volume, les dattes fournissent un apport énergétique appréciable. En consommant une petite portion de 50 g net de dattes (Soit 6 à 8 fruits, selon leur grosseur) on reçoit déjà près de 150 kcalories provenant presque exclusivement (à plus de 96 % !) des glucides.

Vitamines

(mg)

Vitamine C (ac. ascorbique)

Provitamine A (carotène)

Vitamine B1 (thiamine)

Vitamine B2 (riboflavine)

Vitamine B3 ou PP (nicotinamide)

Vitamine B5 (ac. panothénique)

Vitamine B6 (pyridoxine)

Vitamine B9 (ac. folique)

2.000

0.030

0.060

0.100

1.700

0.800

0.150

0.028

 Les dattes sont donc l'aliment de choix pour le travail musculaire (les glucides sont les carburants du muscle), et ceci d'autant plus qu'elles fournissent également des vitamines du groupe B (nécessaire au métabolisme glucidique)

 

Ce sont des fruits à conseiller pour la pratique sportive, notamment de longue durée (comme la randonnée à pied ou à vélo, les courses en montagne, le ski de fond, etc.), et chaque fois qu'on doit faire des efforts physiques importants ou prolongés.

Prises en collation ou intégrées dans un dessert, les dattes, grâce à leur richesse en glucides, peuvent aussi contribuer au bon équilibre de l'apport énergétique journalier. En effet, les lipides occupent souvent trop de place dans l'alimentation (ils représentent près de 40 % de l'apport énergétique total, alors qu'il serait préférable de ne pas dépasser 30 à 35 %), et cela au détriment de glucides, auxquels on donne généralement une place insuffisante (ils ne représentent le plus souvent que 42 à 45 % de l'apport énergétique total, au lieu des 50 à 55 % conseillés).

 

Minéraux

(mg)

Potassium

Phosphore

Calcium

Magnésium

Sodium

Fer

Cuivre

Zinc

Manganèse

Iode

677.0

74.00

62.00

58.00

3.000

3.000

0.310

0.320

0.150

0.001

Un complément minéral de choix : C'est aussi grâce à leur apport élevé en minéraux que les dattes participent au bon équilibre alimentaire. Elles sont particulièrement riches en potassium, ce qui est intéressant pour les sportifs (dont les besoins sont augmentés), et les personnes âgées (qui n'en trouvent pas toujours assez dans leur alimentation). Leur teneur en magnésium et en fer est appréciable, puisqu'une portion de 50 g de datte permet de couvrir près de 10 % de l'AJR* : or, ces minéraux ne sont pas toujours présents en quantité suffisante dans l'alimentation. Enfin, elles contribuent aussi, bien que dans une mesure moindre, à la couverture des besoins en calcium, en zinc, en cuivre et en manganèse.

 

Composants

(g) 

Glucides

Protides

Lipides

Eau

Fibres alimentaires

69.0

2.50

0.10

17.5

7.10

Des fibres efficaces : Les dattes permettent enfin de renforcer très efficacement l'apport en fibres, souvent déficitaires aujourd'hui dans les repas. Une portion de 50 g de dattes en fournit plus de 3,5 g, ce qui représente pratiquement 12 à 15 % de la quantité préconisée pour la journée. Les fibres des dattes, essentiellement insolubles, sont très efficaces pour lutter contre la tendance à la paresse intestinale. Elles sont en général très bien tolérées, surtout lorsqu'on consomme les variétés de dattes les plus moelleuses.

 

AJR = Apport Journalier Recommandé.  Composition moyenne * pour 100 g net

 

Sources:

http://www.angelfire.com/journal/sunnah/index.html

http://www.aprifel.com/

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE
27 mars 2006 1 27 /03 /mars /2006 19:38

 

La Graine De Nigelle

Le prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Soignez-vous en utilisant la graine de nigelle, c'est un remède contre tous les maux à l'exception de la mort ».

Voici un aperçu des qualités et vertus de la graine de nigelle qui sont un signe certain, parmi tant d'autres, de la prophétie de notre prophète dans le domaine médical. Le prophète nous a en effet enseigné depuis plus de quatorze siècles que "la graine de nigelle" était un remède contre tous les maux. Abou Hourayra affirme avoir entendu le prophète dire: "Utiliser la graine de nigelle dans vos soins, c'est est un remède contre tous les maux exception faite de la mort".

La graine de nigelle est appelée "habat al-baraka" (la graine bénie) en Egypte, al-kamoun en Libye, "al-qahta" au Yémen, "al-sânouj" au Maroc, "al-shounîz" en Iran et Nigella sativa en latin. On la nome aussi "al-bashma".

La graine de nigelle se compose d'éléments actifs ayant bon goût et produisant un effet miraculeux. Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbo-hydrate, des essences qui forment l'essentiel de son pouvoir. Elle renferme des antibiotiques pouvant détruire tout virus, microbe ou bactérie, du carotène au pouvoir anti-cancéreux, des hormones sexuelles fertilisantes et excitantes; Elle possède également un pouvoir à faciliter l'élimination d'urines; elle renferme des enzymes anti-acides, des calmants mais aussi des éléments stimulants le développement de l'intelligence. Ce ne sont là que quelques vertus parmi d'autres que la recherche appliquée pourra découvrir un jour et qui pourraient dispenser de médecin et de tout autre pharmacie, notamment son huile qui renferme son pouvoir.

 

La science moderne certifie le pouvoir mystérieux de la graine de nigelle

 

Depuis que le prophète a informé ses compagnons du pouvoir médicinal merveilleux de la graine de nigelle, les traditionnistes se sont employés, chacun selon ses connaissances, à essayer de prouver qu'elle soignait tous les maux. Certains en sont arrivés à énumérer certains maux pour lesquels l'effet guérissant a été vérifié. Cependant, ce nombre restreint ne traduit pas le terme "tous" employé par le prophète à l'égard des maux soignés par la graine de nigelle. La problématique posée par ce hadîth du prophète est resté sans solution jusqu'au jour où Dieu a choisit un docteur musulman résidant au USA, le docteur Ahmed El-Qadî, pour démontrer cette prophétie de notre auguste prophète. Sa connaissance de la médecine lui permit de constater que, pour avoir un pareil pouvoir, la graine de nigelle devait donc agir positivement sur un élément de l'organisme humain qui, lui, serait en interaction avec tous les maux, et cet élément là, c'est le système immunitaire. C'est en effet ce système qui a pour charge de défendre l'organisme contre tous les maux qui viennent à l'assaillir.

L'étude du docteur se focalisa donc sur le système immunitaire. Le docteur prit un échantillon de vingt patients. Il administra régulièrement pendant quelques jours à certains d'entre eux de la graine de nigelle et constata qu'en quelques jours, le système immunitaire des gens traités à la graine de nigelle s'était amélioré visiblement. Il prit alors deux cellules du système immunitaire dans le sang, l'une chargée de renforcer le système immunitaire et la seconde de neutraliser les maladies et les microbes.

Son expérience lui permit de constater que la première cellule s'était améliorée de 72% et la seconde de 73%.

Tel est le rendement brut de la graine de nigelle. Le docteur Qadî estima qu'un verset du Coran faisait état des vertus du miel d'abeilles et qu'il serait souhaitable d'essayer de faire converger le pouvoir guérissant de la médecine coranique, le miel, et de la médecine prophétique, la graine de nigelle.

Il essaya alors une préparation composée de miel et de graine de nigelle, à laquelle il rajouta de l'ail dont les vertus sont établies, qu'il administra à des patients atteints de cancer. Les résultats étaient stupéfiants: le système défensif de la première cellule s'était amélioré de 200% et celui de la seconde de 300%.

Les résultats de ses expériences furent présentés à l'union des associations américaines des sciences biologico expérimentales qui a reconnu l'exactitude des résultats et les a transmis aux différentes agences de presses mondiales assurant au docteur une grande renommé.

 

Quelques remèdes

 

1-Le mal de tête : Ibn al-Qayyim affirme dans le chapitre « La médecine prophétique » de son ouvrage « Le bagage pour l'au-delà » : « L'application de l'huile de nigelle en pansement élimine les maux de tête non accompagnés de fièvre ».

Un second mode d'emploi : appliquer l'huile de nigelle sur la partie douloureuse puis masser.

Un troisième: mélanger les graines de nigelle pilées à de l'huile d'olive et administrer par voie nasale quelques gouttes du produit résultant.

 

2- La migraine hémi céphalique : Prendre une petite quantité de graines de girofle pilées, de la poudre de graines de nigelle et de l'orge pilée, bien mélanger le tout et pétrir avec du miel d'abeille. Appliquer le mélange sur la partie souffrante le soir jusqu'au matin en accompagnant ce traitement d'une prise d'une cuillère à café d'huile de nigelle à jeun et ce, pendant trois jours.

 

3- Le rhume : « Si le patient met dans un bocal de la graine de nigelle pilée qu'il sent régulièrement, il sera délivré de son rhume ». (Ibn al-Qayyim in « Le bagage pour l'au-delà »)

Grillée puis pillé, enfin mélangée à de l'huile d'olive puis administrée par voie nasale sous forme de gouttes, trois à quatre fois par jour, le patient s'en trouve guéri du rhume occasionnel accompagné d'éternuements nombreux.

 

4- Le mal de dent, de la gencive, de l'aluette et de la gorge : Ibn al-Qayyim déclare: « Si la graine de nigelle est cuite avec du vinaigre et que le patient utilise la préparation dans des bains de bouche, le mal de dents du patient produit par la sensibilité au froid disparaît alors ». Autre préparation : Faire bouillir de la graine de nigelle et utiliser l'eau de la bouillie dans des bains de bouche et des gargarismes. Etaler de l'huile de nigelle sur le cou et des bords du maxillaire supérieur du côté des dents en prenant une cuillerée d'huile de nigelle à jeun tous les matins.

 

5- Le vertige, l'otite et les troubles d'audition : Contre les vertiges, il est conseillé de masser les tempes et la nuque d'huile de nigelle. Contre l'otite, il est conseillé de mettre quelques gouttes d'huile de nigelle bien filtrée dans l'oreille.

 

6- Les maux de l'œil : Appliquer l'huile de nigelle sur le pourtour de l'oeil et mélanger quelques gouttes de cette huile à n'importe quelle boisson chaude ou encore à du jus de carottes et consommer le mélange.

 

7- La déformation occasionnelle du faciès : Ibn al-Qayyim déclare : « L'huile de nigelle remédie aussi aux déformations du menton (lorsque ce dernier a tendance à pencher vers un côté du visage) par application et massage du nez.

 

8- Dans le traitement de l'insomnie : Prendre une cuillerée d'huile de nigelle mélangée à du lait bien chaud sucré au miel d'abeilles.

 

9- Dans le traitement des céphalées : Prendre une cuillerée d'huile de nigelle mélangée à du jus de mûres sauvages.

 

10- Le traitement de l'essoufflement et de l'insuffisance respiratoire : Ibn al-Qayyim déclare : « La prise d'une quantité de graines de nigelles mélangée à de l'eau élimine l'essoufflement et les troubles respiratoires ».

 

11- L'asthme : Faire bouillir de l'huile de nigelle et respirer profondément la vapeur dégagée matin et soir en y ajoutant une cuillerée d'huile de nigelle à broyer et avaler matin et soir également, à condition que cela soit fait en avant des repas. Il est tout aussi conseillé de se masser la poitrine et le cou d'huile de nigelle avant de se coucher. Il est généralement conseillé de consommer beaucoup d'huile de nigelle en raison de ce qu'elle renferme de la nigelle dont les propriétés favorisant une bonne respiration sont connues dans le traitement de l'asthme et de la toux.

 

12- Les problèmes cardiaques et la tension artérielle : Il est conseillé de consommer de l'huile de nigelle en quantité avec n'importe quelle boisson chaude en raison de son absorption des matières grasses et de son pouvoir à élargir veines et artères.

 

13- L'hypertension : Ajouter quelques gouttes à une quelconque boisson chaude et consommer.

 

14- Les maladies pulmonaires dues au froid : Prendre une grande cuillère d'huile de nigelle, mélanger à de l'eau, mettre à ébullition, inspirer les vapeurs dégagées en mettant une serviette de bain sur la tête; prendre parallèlement de la tisane de thym mélangée à de la poudre de graine de nigelle où à son huile.

 

15- Les maux de l'estomac et des intestins : Ibn al-Qayyim déclare: "la graine d'huile de nigelle amoindrit les maux de l'estomac.

 

16- L'aigreur : Quelques gouttes d'huile de nigelle mélangée à du lait bien chaud sucré au miel d'abeilles.

 

17- Les ulcères : Prendre une cuillerée d'huile de nigelle, mélanger à une tasse à café de miel d'abeilles, ajouter une cuillère de pelures de grenades douces, consommer le mélange quotidiennement à jeun en le faisant suivre d'un verre de lait non sucré et ce, pendant deux mois.

 

18- Les crises intestinales : Prendre des quantités égales d'anis, de cumin et de menthe, mélanger et faire bouillir, sucrer au miel et ajouter à l'infusion une cuillère d'huile de nigelle. Consommer chaud. Il est souhaitable de masser l'endroit douloureux avec de l'huile de nigelle.

19- Les maux du pancréas : Mettre une compresse de confis de graine de nigelle pétrie dans de l'huile d'olive réchauffée sur le côté gauche avant de dormir. Consommer en parallèle un verre de tisane de fenugrec sucrée au miel et ajoutée d'une cuillère d'huile de nigelle et ce, pendant quinze jours

 

20- Les ballonnements et l'expulsion des gaz : Ibn al-Qayyim déclare: « la graine de nigelle élimine les ballonnements, dégage les conduits obstrués et dissout les gaz ». Mettre trois gouttes d'huile de nigelle dans une tasse de café ou de thé et consommer.

 

21- Les nausées et les vomissements : Une cuillerée de clou de girofle pilée, une cuillerée d'huile de nigelle, mélangée à une tisane de menthe trois jours durant. Autre procédé: Faire bouillir de la graine de nigelle et du clou de girofle et consommer trois fois par jour sans sucrer.

 

22- Les diarrhées : Mélanger une cuillère à soupe d'huile de nigelle à un verre de yaourt et consommer. Réitérer le traitement jusqu'à disparition de la diarrhée.

 

23- Les problèmes liés à l'élimination de l'urine, les règles et l'activité mammaire : Ibn al-Qayyim nous dit: "Pilée, pétrie avec du miel et consommée avec de l'eau chaude, ... la graine de nigelle facilite l'élimination de l'urine, des règles et pallie les problèmes de sécrétion de lait si le mélange est consommé régulièrement.

Autre façon: Masser la partie au dessus de la vessie avec de l'huile de nigelle en consommant en parallèle de l'infusion de graine de nigelle sucrée au miel chaque soir avant de dormir.

 

24- L'insuffisance sexuelle : Prendre 200 grammes de graines de nigelle bien pilées, ajouter 100 grammes d'encens mâle écrasé, 50 grammes d'huile de nigelle, 50 grammes d'huile de roquette 50 grammes d'huile d'olives, 200 grammes de miel d'abeille pur. Mélanger le tout et consommer une cuillère avec chaque repas.

 

25- Les maux du dos et des articulations (le rhumatisme) : Réchauffer légèrement de l'huile de nigelle et masser énergiquement l'endroit douloureux. Consommer aussi une cuillère d'huile de nigelle trois fois par jour.

 

26- Le traitement des entorses et des contusions : Faire bouillir une poignée de graines de nigelle, immerger le membre atteint dans l'eau de la bouillie pendant un quart d'heures en tachant d'articuler doucement le membre. Masser ensuite le membre d'huile de nigelle. Ne pas bander, ni agiter ni porter quoique ce soit et ce, avant de dormir.

 

27- La résorption des fractures : Prendre une soupe de lentilles, de l'oignon et des oeufs durs. Consommer avec une cuillère bien remplie d'huile de nigelle. Masser d'huile de nigelle les emplacements proches de la fracture. Dès retrait du plâtre, masser doucement à l'huile de nigelle chauffée.

 

28- La fragilité des os et le problème de la paralysie chez l'enfant : Après retrait des vêtements de l'enfant dans une salle chaude, lui piquer tout le corps d'épines de poisson après quoi masser à l'huile de nigelle. Administrer trois fois par jour au malade une cuillère d'huile de poisson.

 

29- La lutte contre la chute de cheveux : Bien masser le cuir chevelu de citron, et laisser agir pendant un quart d'heure. Bien laver au shampoing puis bien sécher. Appliquer ensuite de l'huile de nigelle sur tout le cuir chevelu pendant une semaine et la chute de cheveux disparaîtra totalement si Dieu le veut.

 

30- Le traitement de la calvitie totale et partielle : Une cuillère de graine de nigelle pilée, une tasse à café de vinaigre dilué, une cuillère à café de jus d'ail. Mélanger le tout et appliquer sur la partie atteinte après élimination des poils et grattage de la partie malade. Recouvrir d'une compresse et laisser agir du matin au soir. Masser alors d'huile de nigelle pendant une semaine.

 

31- Le traitement de l'herpès : Appliquer de l'huile de nigelle sur la partie malade quotidiennement. Il est conseillé de répéter l'opération plusieurs fois par jour.

 

32- Le traitement des diverses manifestations de champignons dermiques : Prendre un verre de graines de nigelle pilées, un verre d'essence de pommes, un verre d'huile de nigelle. Faire bouillir l'essence de pomme puis verser successivement la graine de nigelle pilée puis l'huile. Remuer jusqu'à épaississement. Appliquer sur la partie malade pendant une semaine.

 

33- Le traitement des verrues : masser à l'huile de nigelle pendant quinze jours en s'appliquant à prendre une cuillerée d'huile de nigelle trois fois par jour.

 

34- Le traitement de la dépigmentation de la peau et des croûtes : Ibn al-Qayyim déclare: "Pilée et mélangée à du vinaigre puis étalée sur les parties atteintes de dépigmentation ou de croûtes ou de pellicules, la graine de nigelle éradique le mal.

 

35- L'élimination de l'acné juvénile : Ajouter à un verre de graines de nigelle un demi verre d'épluchures de grenades. Malaxer le tout avec un verre d'essence de pomme. Réchauffer à température supportable et mélanger à une même quantité d'huile de nigelle. Appliquer sur les boutons et les tubérosités.

 

36- Traitement des maladies dermiques en général : Préparer un mélange d'huile de nigelle, d'essence de rose et de farine de blé aux proportions 2-1-1 respectivement. Nettoyer l'endroit malade par un coton imbibé de vinaigre dilué, étaler la préparation et exposer l'endroit malade au soleil de bon matin. Il est conseillé d'éviter les nourritures entraînant des effets allergiques: oeufs, poissons, mangue etc.

 

37- Traitement de l'eczéma : Appliquer de l'huile de nigelle tiède sur les parties irritées.

 

38- Traitement des états dépressifs : Ajouter cinq gouttes d'huile de nigelle à une tasse de café ou de thé.

 

39- Traitement du cancer localisé : Masser trois fois par jour l'emplacement de la tumeur et prendre après chaque repas, pendant trois mois, un verre de jus de carottes mélangé à une cuillère d'huile de nigelle.

 

40- Traitement du diabète : Un verre de graines de nigelle pilées mélangé à une cuillère de myrrhe finement moulu, un demi verre de graines de cardamine, un verre de pelures de grenades écrasées, un verre de semences de choux écrasées, une cuillère de férule mélangée à de l'huile de nigelle ; Consommer à jeun.

 

41- Traitement des problèmes gynécologiques et obstétriques : Prendre une cuillerée d'huile de nigelle et mélanger à une infusion d'anis sucrée au miel, cinq fois par jour pendant quarante jours. Il est conseillé d'utiliser l'huile de nigelle avec toutes boissons chaudes contre les maladies obstétriques.

 

42- Traitement de la mauvaise mine : Mélanger une cuillère d'huile de nigelle et une cuillère d'huile d'olive, masser le visage de ce mélange et laisser agir pendant une heure. Laver le visage à l'eau et au savon.

 

43- Développement de l'intelligence et amélioration de la mémoire : Mettre une cuillerée d'huile de nigelle dans une tisane de menthe sucrée au miel naturel. Consommer chaud.

 

44- Traitement des états de fatigue générale : Prendre quotidiennement et à jeun un verre de jus d'orange mélangé à une cuillère moyenne d'huile de nigelle pendant dix jours.

 

Sources :

www.mamansmusulmanes.free.fr

http://www.imanway.com

 

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 22:38

La circoncision et la santé

La circoncision est une tradition dont les racines remontent à l’époque du prophète Abraham (paix sur lui). Abu Hurayra a rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit : "Ibrahim, l'ami du Très Miséricordieux, a eu sa circoncision avec un caillou tranchant à l'âge de 80 ans" (Rapporté par l’Imam Bukhari).

Il rapporte aussi que le Messager a dit : "La fitra (la nature primordiale) comporte cinq exigences  ou, selon une variante, il est cinq exigences de la fitra : la circoncision, le rasage des poils du pubis, le rognage des ongles, l'épilation des aisselles et la taille des moustaches" (Rapporté par l’Imam Muslim).

La plupart des oulémas sont d’accord sur le caractère obligatoire de la circoncision. Allah l’Exalté dit : "Puis Nous t'avons révélé : Suis la religion d'Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs" (Sourate 16:123)

La circoncision est pratiquée sur le jeune garçon, en général peu après la naissance et normalement avant la puberté. Elle consiste en l'ablation du prépuce, cette peau qui recouvre le gland. Elle se pratique sous anesthésie locale.

 

Un avis scientifique

 

Dans une étude scientifique, des auteurs ont démontré que la circoncision diminue d'environ 12 fois l'incidence d'infection urinaire pendant la petite enfance (1). D’autres études ont montré que l’incidence des maladies sexuellement transmissibles (dont l'herpès génital, la candidose, la gonorrhée et la syphilis) est significativement plus élevée chez les hommes non circoncis que chez les hommes circoncis (2).

Par ailleurs, la circoncision semble être un moyen efficace de prévention contre l’infection aux papillomavirus. Ceux-ci sont des virus souvent associés au cancer du col de l’utérus.

En effet, dans le site Doctissimo, docteur Corinne Tutin a rapporté que selon une publication récente, la probabilité d’être infecté par le papillomavirus semble abaissée de 63 % chez les hommes circoncis en tenant compte des habitudes sexuelles, notamment de l’âge du premier rapport sexuel et du nombre de partenaires au cours de la vie (4).

Le taux de cancers du col utérin était également abaissé chez les partenaires des hommes circoncis. Le risque était diminué de 58 % chez les femmes monogames dont le compagnon était circoncis.

Les auteurs estiment que la généralisation de la circoncision, qui ne concerne aujourd’hui qu’un homme sur quatre dans le monde, réduirait de 20 à 40 % environ la fréquence du cancer du col utérin (5)

Raisons médicales

 

La circoncision est un procédé standard en cas de:

Phimosis: Le rétrécissement du prépuce ne permet plus ou difficilement de découvrir le gland. Le phimosis peut-être d’origine congénitale ou le résultat d’infections répétées du prépuce. Parfois le docteur peut exécuter une incision simple, qui permet d’élargir efficacement le prépuce.

Paraphimosis: Etranglement du gland par le bout du prépuce rétracté. Le paraphimosis est provoqué par une inflammation répétée du prépuce. Ici aussi, indépendamment de la circoncision, une incision simple est souvent une possibilité.

Balanite: Infection de la peau du gland et de la muqueuse du prépuce.

Un pénis circoncis est plus facile à conserver propre.

 

 Circoncision: L’opération

 

En général la circoncision est pratiquée sous anesthésie locale, mais la sédation intraveineuse est aussi possible.

Avec une sédation intraveineuse, vous dormez et vous ne sentez aucune douleur. Quelques heures après l’opération vous vous sentez bien et vous ne subissez pas les effets secondaires d’une anesthésie générale. La circoncision est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer partiellement ou complètement la muqueuse et la peau du prépuce. La partie de la peau la plus sensible du gland n’est pas enlevée.

La durée de l’intervention est d’environ une demi-heure. Une ou deux heures après l’opération, les effets de la sédation intraveineuse ou de l’anesthésie locale s’estompent et votre pénis retrouve sa sensibilité.

 

 Circoncision: soins post-opératoires

 

Après une circoncision, il faut vous reposer pendant quelques jours. Le pénis sera gonflé et aura une couleur pourpre.

Les premiers jours après l’intervention, vous pouvez ressentir des brûlures en urinant. Nous vous conseillons un bandage pendant les trois premiers jours. Vous devrez aussi vous laver le pénis avec de l’eau claire et tiède sans savon avant de remettre le bandage.

En cas de douleur vous pouvez prendre du paracétamol. Les points de suture se résorbent naturellement dans les 14 jours après l’opération.

 

 Circoncision: le rétablissement

 

Il faut attendre quelques semaines pour que l’épiderme se cicatrise et pour que la douleur disparaisse. Après deux semaines vous pouvez reprendre la natation et les autres activités sportives. Après trois semaines, les rapports sexuels sont possibles.

 

Références :

(1) Spach DH, Stapleton AE, Stamm WE: Lack of circumcision increases the risk of urinary tract infection in young men. JAMA 1992; 267: 679-681

(2) Parker SW, Stewart AJ, Wren MN et al: Circumcision and sexually transmissible disease. Med J Aust 1983; 2: 288-290

(3) Simonsen JN, Cameron DW, Gakinya MN et al: Human immunodeficiency virus infection among men with sexually transmitted disease: experience from a center in Africa. N Engl J Med 1988; 260: 1943-1944

(4) Castellsague X, Bosch FX, Munoz N, Meijer CJ, Shah KV, de Sanjose S, Eluf-Neto J, Ngelangel CA, Chichareon S, Smith JS, Herrero R, Moreno V, Franceschi S; The International Agency for Research on Cancer Multicenter Cervical Cancer Study Group. Male circumcision, penile human papillomavirus infection, and cervical cancer in female partners. N Engl J Med. 2002;346(15):1105-12.

(5) Adami HO and Trichopoulos D. Cervical cancer and the elusive male factor. N. Engl. J. Med. 2002; 346, 15:1160-1161

 

Sources:

http://www.angelfire.com

http://www.wellnesskliniek.com

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 14:43

Les effets bénéfiques du miel sur la santé

 

Des traits propres à l'abeille lui font un exemple de coopération sociale inégale. Un simple regard jeté sur le nid d'abeilles est suffisant pour expliquer pourquoi elles ont fasciné l'homme depuis ses premières observations scientifiques.

Le rayon qui forme le nid est composé de la cire du miel et est construit d'une série répétitive des cellules hexagonales presque parfaites. Le rayon est le siège d'une grande activité coloniale: chambre des larves, dépôt des provisions, centre de message...

 

La colonie des abeilles

 

Chez les abeilles, on distingue trois types de membres: les reines, les bourdons et les ouvrières, chacun ayant sa propre spécialité et sa place dans la colonie.

Les reines règnent sur le nid, entourées par les surveillants et nourries par la nourriture qu'elle a besoin pour accomplir ses quelques tâches, petites mais cruciales tout de même. La reine produit des phéromones puissantes, signaux chimiques destinés aux ouvrières afin de contrôler leur comportement et fournir une part de la "colle sociale" nécessaire à la survie de l'abeille. Une structure sociale bien organisée existe au sein de la colonie et des "danses" sont élaborées pour communiquer l'endroit où se trouve la source de nourriture.

Les produits de la ruche sont importants au système agricole moderne. Non seulement les abeilles nous fournissent-elles le miel, la cire, les propolis, la gelée royale et le pollen mais elles pollinisent également une bonne partie de nos agricultures comme les arbres fruitiers, les graines oléagineuses, les petites baies et les plantes fourragères.


Le miel


Le miel est un liquide visqueux remarquable, préparé par les abeilles à partir des nectars de plantes variées. Il a occupé une place proéminente dans les médecines traditionnelles. Les Egyptiens anciens, les Assyriens, les Chinois, les Grecques et les Romains utilisaient le miel pour les blessures et les maladies de l'intestin. Quand les enfants d'Israël voyageaient à travers le désert, leur but promis était de trouver "une terre abondante en lait et miel".

Le Saint Coran et le Hadith du prophète présentent le miel en tant que guérisseur de maladies:  Allah l'Exalté dit dans le Coran:  "[Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles: ‹Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent." (Sourate 16:68-69)

Le prophète (bénédiction et paix sur lui) dit: "Le miel est un remède pour chaque maladie et le Coran est un remède pour toutes les maladies d'esprit, c'est pourquoi je vous recommande les deux remèdes: le Coran et le miel." (Rapporté par l'Imam Bukhari).

Le lecteur peut être surpris quand il apprend que le Verset Coranique mentionné ci-dessus est cité dans une encyclopédie bien connue sur le miel (voir référence 3).

Récemment, des études scientifiques viennent apporter des arguments en faveur des effets bénéfiques du miel sur la santé:

 

Les propriétés antibactériennes et antifongiques du miel


Le miel non dilué inhibe la croissance des bactéries comme Staphylococcus aureus, de certains agents pathogènes de l'intestin et des levures comme Candida albicans.

A une concentration variant de 30 à 50%, le miel s'est montré supérieur à certains antibiotiques conventionnels utilisés pour traiter les infections urinaires. Le mécanisme exact de l'effet antimicrobien du miel n'est pas encore élucidé: un pH faible, une perturbation osmotique des agents pathogènes et une présence des substances bactéricides appelées dans l'ensemble "inhibine", peuvent tous jouer un rôle important dans l'inhibition de la croissance microbienne.

Propriétés anti-diarrhéiques: A une concentration de 40%, le miel a un effet bactéricide sur différentes bactéries de l'intestin souvent associées à la diarrhée et la dysenterie comme Salmonella, Shigella, E. coli enteropathogène et Vibrio cholera. Une étude a montré que le miel donné avec un liquide de réhydratation aux enfants réduit la durée de la diarrhée bactérienne.

Propriétés cicatrisantes de blessures et anti-inflammatoires: Le miel est considéré comme un remède précieux pour le traitement des brûlures, des blessures chirurgicales infectées et des ulcères de décubitus. Le miel est très visqueux capable ainsi d'absorber l'eau entourant les tissus en inflammation.

Une étude en Afrique occidentale a montré que la greffe de peau, l'intervention chirurgicale voire l'amputation ont été évitées grâce à l'application locale du miel qui a favorisé la cicatrisation des blessures au moment où le traitement classique a échoué.

Une autre étude a montré que grâce à l’application locale du miel, une cicatrisation accélérée des blessures a été observée chez les femmes ayant subi une ablation radicale de vulve à cause d'un cancer. De plus, des auteurs ont suggéré que le miel puisse être utile dans le traitement des ulcères chroniques d’odeurs fétides observées en cas de lèpre.

Propriétés expectorantes et anti-toux: Ces propriétés sont liées à la capacité du miel de diluer les sécrétions bronchiques et d'améliorer la fonction d'épithélium bronchique.

Propriétés nutritionnelles: Le miel non contaminé est un aliment sain, léger, naturel et riche en calories. Il contient des glucides, des protéines, des lipides, des enzymes et des vitamines. Une cuillère à soupe du miel fournit 60 calories et contient 11 g de glucides, 1 mg de calcium, 0.2 mg du fer, 0.1 mg de Vitamine B et 1 mg de vitamine C.

Le miel est largement disponible mais son potentiel médical est encore peu exploitable. Son mode d'action n'est pas encore complètement élucidé et ses propriétés curatives demandent plus d'évaluation et d'investissement.

Aux propriétés bénéfiques du miel miraculeusement exprimées dans le Saint Coran et la Sunnah il y a 14 siècles, s'oppose une réticence de la science moderne pour accepter et exploiter le "remède traditionnel".

 

Références

1. Ali A.T.M.M. (1989). The pharmacologial characterization and the scientific basis of the hidden miracles of honey. Saudi Medical Journal. 10(3):177-179.

2. Zumla A. and Lulat A. (1989). Honey- a remedy rediscovered. J Royal Soc Med. 82: 384-385.

3. Crane E. (1975). Honey: a comprehensive survey. London, Heineman.

4. Winston M.L. (1987). The biology of the honey bee. London, Harvard University Press.

 

Pour plus d’information sur le monde des abeilles,  visitez les sites suivants :

http://biogassendi.ifrance.com/biogassendi/miel.htm

http://zebulon1er.free.fr/abeill.htm/FONT

http://fauneetflore.haplosciences.com/bee.html

http://home.tiscalinet.be/urbain-benoit

 
Source: Par Dr Monzur Ahmed

Article publié en anglais dans le journal Muslim Technologist sous le titre "Bees and the hidden miracles of honey" et apparu en ligne dans le site Ummah

Repost 0
Published by nadia - dans SANTE

Articles Récents